in ,

Pouvez-vous accrocher votre linge à la fenêtre, sur le balcon, ou non ?

pouvez-vous-accrocher-votre-linge-a-la-fenetre-sur-le-balcon-ou-non

Tout d’abord, le séchage de votre linge n’est pas une affaire publique. Cependant, certaines mairies ont pris des ordonnances interdisant l’étalage du linge aux fenêtres et sur les balcons donnant sur la voie publique.

Pourquoi ne doit-on pas sécher notre linge aux fenêtres ou sur les balcons ?

En effet, le but est d’éviter la pollution visuelle que le linge provoque, notamment, dans les zones classées ou touristiques.

Par conséquent, vous devriez poser des questions à votre mairie pour le savoir par vous-même. Si un décret l’interdit, il prévoit des sanctions sous forme d’amende (généralement 38 €). Reste à savoir si la police municipale viendra frapper à votre porte pour vous surveiller. Précisément, il y a des communes où la pratique est profondément ancrée et la mairie tente de sensibiliser avant d’infliger une sanction.

Que disent les règlements de copropriété ?

Si vous habitez dans un ensemble d’appartements (immeuble ou lotissement), votre réglementation peut interdire ce comportement ou du moins le faciliter.

Le but est de préserver l’aspect visuel de l’immeuble. La plupart des règlements de copropriété disent que cela est contraire à l’usage « d’occupation bourgeoise« . Si vous ne l’honorez pas, le syndic peut vous rappeler à l’ordre. Et cela, principalement à la demande de copropriétaires contrariés.

La solution est de placer votre séchoir dans une pièce près d’une fenêtre ouverte. Ou d’installer un séchoir plus esthétique (sorte de petit meuble avec aérations), à l’extérieur. Cela, si votre réglementation le permet. Sachez aussi que même si le règlement ne prévoit rien qui vous laisse la liberté de le faire, vous pouvez toujours mettre cette question à l’ordre du jour de l’assemblée de copropriété et voter dessus. Il est interdit de sécher les vêtements à l’extérieur.

Qu’en est-il dans les maisons individuelles ?

Si vous vivez dans une maison qui ne fait pas partie d’un complexe d’appartements, vous êtes en principe libre de faire ce que vous voulez. Que ce soit dans le jardin, sur votre balcon et vos fenêtres.

Quoi qu’il en soit, vérifiez si votre ville à décréter une interdiction si le linge est visible de la rue.

Et si vous avez des voisins à proximité, veillez à placer vos vêtements là où ils ne peuvent pas les voir directement. Certes, juridiquement, la jurisprudence ne semble pas considérer ce trouble visuel comme un problème de troubles inhabituels de voisinage (Cour de cassation, 27 février 2011). 2020, n° 18-22558). Mais ces désagréments peuvent rapidement figer les relations avec vos voisins. Dans un jardin, c’est facile de trouver des coins cachés ou de dissimuler des séchoirs derrière la végétation.