in , ,

Pourquoi la chute de cheveux est-elle plus importante en automne ? Explications et solutions !

pourquoi-la-chute-de-cheveux-est-elle-plus-importante-en-automne-explications-et-solutions

En automne, les feuilles commencent à tomber. Aussi, la chute de cheveux s’accroît de plus en plus à cette période de l’année. On va donc apporter des explications à ce phénomène.

La chute de cheveux : un phénomène totalement normal et naturel !

Les cheveux poussent suivant 3 cycles bien déterminés. Il s’agit dans l’ordre de la phase anagène, catagène, et télogène. La première phase consiste en la naissance et la croissance du cheveu. Elle dure entre 3 et 5 mois pour un centimètre de pousse par mois.

À la deuxième phase, la croissance cesse. Les cheveux ne poussent plus durant une vingtaine de jours. En fait, il remonte vers l’épiderme en se dissociant du follicule pileux.

Et lors de la phase finale, les cheveux tombent de manière naturelle pour laisser place à la naissance d’un autre. Cette phase télogène signifie alors la mort des cheveux. Il faut savoir qu’en moyenne, un brin de cheveux vit durant 40 mois sur la tête.

Pourquoi cette chute s’accentue-t-elle en saison automnale ?

Il faut savoir que les variations importantes de température ont d’énormes effets sur nos cheveux. On compte parmi cela le passage de l’été et de la chaleur à l’automne et le froid.

En effet, de nombreux facteurs portent atteinte à la fragilité de nos cheveux. On compte parmi eux les forts coups de soleil mélangés au chlore et au sel durant les vacances. Ces facteurs vont même jusqu’à abîmer les cheveux et accélérer le phénomène de renouvellement capillaire. Et au printemps, ce phénomène s’accentue encore une fois.

En fait, on perd en moyenne 50 à 100 cheveux par jour en temps normal. Et en automne, on en perd beaucoup plus qu’en temps normal. Toutefois, l’arrivée de l’hiver agira comme ralentisseur de ces chutes abondantes de cheveux en automne.

Chutes importantes de cheveux en automne : les solutions !

Même naturel, on peut essayer de limiter ce phénomène le plus possible. Ainsi, on peut appliquer plusieurs traitements anti-chute et fortifiants comme les soins sans rinçage. Ces traitements ont pour base les acides aminés qui agissent comme réducteur de la perte capillaire.

On peut aussi utiliser les compléments alimentaires en minéraux et vitamines comme vitamines B, zinc, silicium, omega-3 ou fer. Aussi, on suggère de faire des massages du cuir chevelu. Cela va aider à les renforcer et à stimuler la circulation sanguine. D’un autre côté, on doit éloigner le plus possible nos cheveux des sources de chaleur. On compte parmi ces derniers les lissages et le sèche-cheveux.

Enfin, on suggère d’utiliser des shampoings « purifiant » pour permettre une pousse saine et avoir un cuir chevelu sain.