in

Petites retraites : Quelle augmentation inédite pouvez-vous espérer avec la réforme ?

Petites retraites : Quelle augmentation inédite pouvez-vous espérer avec la réforme ?
Petites retraites : Quelle augmentation inédite pouvez-vous espérer avec la réforme ?-© Adobestock

Pour tous ceux qui touchent des petites retraites : quelle augmentation inédite pouvez-vous espérer avec la réforme qui entre en vigueur le 1er septembre prochain.

Petites retraites : Quelle augmentation inédite pouvez-vous espérer avec la réforme ?

Pour rappel, 1,8 million de retraités vont pouvoir bénéficier d’une revalorisation du minimum contributif dans le cadre de la réforme des retraites. Leur gain mensuel brut s’élèvera en moyenne à 57€, selon le gouvernement.

Comme indiqué par nos confrères de MoneyVox qui a eu accès aux projets de décret, « la revalorisation maximale sera bien de 100€ sur la pension de base brute ».

Seuls ceux qui jouissent du MiCo majoré (et non pas du seul MiCo) sont concernés. Il faut pour cela, avoir d’ores et déjà pris votre retraite à taux plein et avoir cotisé 120 trimestres (et non pas « validé », attention !).

Selon les explications du ministre du Travail Olivier Dussopt, 125 000 retraités  des 1,8 million de petites retraites revalorisées « auront un gain de 100 euros par mois ».

Réforme des retraites : MiCo revalorisé pour les retraités actuels
Montant
Minimum contributif (MiCo) + 0 €
sur votre pension de base
MiCo majoré + 1 à 100 €
sur votre pension de base
Bénéficiaires de la revalorisation du MiCo majoré 1,8 million de retraités

Source : Rapport sur les objectifs et les effets du projet de réforme des retraites, janvier 2023.

Comme il s’agit d’un rattrapage, votre pension ne doit donc pas dépasser « 847,57 euros par mois » !

La formule à avoir en tête : « majoration exceptionnelle = 100 € x trimestres cotisés / trimestres à valider pour le taux plein ».

Si vous avez atteint le taux plein grâce à des trimestres validés mais non cotisés , cela réduira bien entendu les 100 euros au prorata.

Comme stipulé par le projet de décret, votre nouvelle pension de base, après La majoration exceptionnelle  (« Majex » dans le jargon de la Cnav) de votre pension actuelle, ne doit pas dépasser « 847,57 euros par mois » en 2023.

Les « anciennes petites retraites » ne devront donc pas excéder les « nouvelles petites retraites ».