Permis de conduire : vers la fin du permis à vie dès cet été 2023 ?

Cette question revient régulièrement sur la table, poussée par la communication faite par Pauline Deroulède, sportive handisport. Cette dernière a rappelons-le, perdu sa jambe courant octobre 2018 à cause d’un conducteur nonagénaire qui avait confondu la pédale d’accélération et la pédale de frein.

publicité

« Quand j’ai su les circonstances, je me suis dit que c’était dingue qu’il n’y ait aucune mesure autour du permis de conduire, qu’on l’ait à vie, sans aucun contrôle », confiait Pauline Déroulède dans la Matinale Week-End de RMC. Si de nombreux pays d’Europe ont déjà mis en place un contrôle médical pour prolonger ou invalider le permis de conduire, la France fait figure d’exception jusqu’à maintenant… Mais les choses seraient en passe de changer selon la militante. La France va-t-elle finalement vers la fin du permis à vie dès l’été 2023 : Emmanuel Macron aura-t-il l’audace de réformer le permis de conduire à l’instar de la retraite qui lui vaut actuellement une forte mobilisation de plusieurs syndicats dans la rue ?

« Ce n’est vraiment pas contre les seniors » !

« Cette réforme est certainement impopulaire, notamment auprès d’un électorat mature qui se déplace dans les urnes, commente le site moto-station.com.

publicité

« Il souhaite sans aucun doute conserver un droit de mobilité le plus longtemps possible tandis que les seniors vivant dans les zones rurales n’ont souvent que la voiture pour se déplacer ».

« Ce n’est vraiment pas contre les seniors, même si on sait que l’âge est un facteur altère l’aptitude à la conduite« , note Pauline Déroulède.

publicité

Permis de conduire : la France va-t-elle enfin vers la fin du permis à vie dès l’été 2023 ?

La championne de France de tennis-fauteuil regrette que les visites médicales ne soient faites que sur la base du volontariat.

« Il n’y a pas de parcours adapté pour les conducteurs inaptes. Cela existe par exemple après un AVC. Mais pour les conducteurs non déclarés inaptes, qui ne voient plus très bien, il n’y a rien qui existe », explique-t-elle.

publicité

« La voiture est sacrée en France, ça touche un électorat donc c’est un sujet délicat. Le gouvernement est frileux pour retoucher au sujet de la voiture et moi j’essaie de les convaincre car je pense que les Français sont prêts« , estime-t-elle.

Son objectif est de militer pour un contrôle médical obligatoire tous les 10 ans pour le permis de conduire, en vue de vérifier que l’automobiliste est bien apte à conduire un véhicule.

Ce contrôle devrait selon elle, être plus fréquent avec l’âge avec un contrôle à 60 ans, 65 ans. Ensuite, tous les deux ans à partir de 70 ans. En cas d’inaptitude, on procède à un retrait du permis.

Elle demande également à ce que des « solutions alternatives de mobilité«  soient proposées si la personne perd son permis.

« On ne peut pas laisser les gens isolés à la campagne.« , souligne-t-elle. La mise en place d’un système de navette est en cours de discussion.

Après quatre ans de combat, « le gouvernement a enfin pris conscience des choses et doit trouver des solutions acceptables pour tout le monde(…) Cet été, on y verra plus clair. », termine-t-elle.

publicité