in

Permis de conduire des seniors : le verdict officiel du gouvernement est tombé

Permis de conduire des seniors : le verdict officiel du gouvernement est tombé
Permis de conduire des seniors : le verdict officiel du gouvernement est tombé !-© iStock

La décision du gouvernement concernant le permis de conduire pour les seniors enfin révélée au grand jour. Les détails.

Permis de conduire des seniors : le verdict officiel du gouvernement est tombé

Les conducteurs de plus de 70 ans vont-ils devoir passer des examens médicaux obligatoires ou des « mises à niveau » afin de continuer à conserver leur permis de conduire ? Le gouvernement a tranché sur la question brûlante.

« Je veux couper court à des rumeurs ou à des fausses nouvelles« , déclarait d’emblée le ministre des Transports Clément Beaune au micro de Sud Radio.

Des « rumeurs » qui feraient suite à un échange ayant eu lieu à la Commission européenne qui prévoirait « ce type d’obligation ».

Comme l’a indiqué Clément Beaune, et relayé par BFM TV, le gouvernement « n’y est pas favorable » puisque cela laisserait selon lui penser que certains détiennent « un permis périmé ».

« La France s’oppose à ce qu’il y ait une date de péremption », justifie-t-il. « Quand on est une personne âgée, notamment dans les territoires ruraux, on a besoin de la voiture« , ajoutait le ministre.

Pauline Déroulède s’insurge.

Si 40 millions d’automobilistes se réjouit de l’annonce du ministre, les associations qui défendent les victimes de la route ne le voient pas d’un bon œil. Pour ces dernières, ce n’est qu’une preuve supplémentaire de « l’inaction gouvernementale ».

« Je pense que notre ministre des Transports devrait plutôt se charger de trouver des solutions de transports adaptés sur tout le territoire et du coup, on laisse des gens conduire, des gens inaptes, parce qu’ils n’ont pas d’autre choix, regrette Pauline Déroulède qui a été elle-même victime en 2018 d’un accident de la route causé par un automobiliste âgé et qui lui a valu l’amputation d’une jambe.

« Je pense que le débat n’est pas aussi simple et je trouve très surprenant que le ministre des Transports soit aussi fermé sur la question », ajoute championne de tennis handisport.