in , ,

Pénuries au supermarché : les ruptures de stocks se multiplient, voici les 5 produits les plus absents des rayons

penuries-au-supermarche-les-ruptures-de-stocks-se-multiplient-voici-les-5-produits-les-plus-absents-des-rayons

Depuis un an, les ruptures de stocks en magasin se multiplient. Et pour étudier le phénomène, l’institut NielsenIQ a établi un baromètre spécial pour mesurer ces pénuries au supermarché. Ainsi, on connaît les 5 produits les plus absents des rayons.

Pénuries au supermarché : les ruptures de stocks se succèdent

L’étude de NielsenIQ pour LSA fait état des pénuries au supermarché et des ruptures de stocks qui se succèdent dernièrement. Il faut savoir que cet institut prélève chaque mois le niveau de ces ruptures. Et cette étude a permis de connaître les produits et rayons les plus concernés par ces pénuries. Pour cela, l’institut a mis en place un baromètre particulier sur lequel il base ses calculs. Ainsi, en octobre dernier, le phénomène a pris de l’ampleur, selon Laurette Gauthier, consultante chez NielsenIQ. D’ailleurs, elle a déclaré auprès de LSA :

« Le taux de ruptures s’élève à 5,6 % ces quatre dernières semaines et augmente ainsi de 1,5 point par rapport à la même période l’année passée. »

De plus, ces absences en rayons font défaut tant aux consommateurs qu’aux supermarchés et hypermarchés. En effet, le manque à gagner s’élève à 4,5 milliards d’euros bruts par an à cause de ce phénomène.

Les 5 produits les plus absents des rayons en octobre 2022

Il faut savoir que l’étude s’étale sur la période du 10 octobre au 6 novembre 2022. Selon elle, le rayon des liquides a connu 6,4% de taux de ruptures. On a ainsi noté l’absence de certaines eaux gazeuses et eaux aromatisées à cause des désaccords commerciaux. On peut citer en exemple Danone (Evian, Badoit, Volvic) et certains distributeurs comme Intermarché. Ensuite, il y a les rayons surgelés avec 6% de taux de rupture. Il y a aussi les rayons épiceries (5,6 %) et frais (5,4 %).

Aussi, les œufs ont connu un taux de rupture spectaculaire de 8,8% en octobre. Cela a pour origine l’épizootie de grippe aviaire et la hausse des coûts de production. Pour résumer, on connaît donc les 5 produits les plus absents des rayons en octobre 2022. Avec les œufs, on compte les eaux gazeuses natures, les produits pour le feu, les sauces froides et les eaux aromatisées.