in

Pensions de retraite, péages, crédit immobilier, Livret A, LEP, EDF : ce qui va changer pour votre porte-monnaie au 1er février

Pensions de retraite, péages, crédit immobilier, Livret A, LEP, EDF : ce qui va changer pour votre porte-monnaie au 1er février
Pensions de retraite, péages, crédit immobilier, Livret A, LEP, EDF : ce qui va changer pour votre porte-monnaie au 1er février ! -© Getty images

Pour le budget des foyers, le 1er février 2023 est notamment placé sous le signe des hausses. Comparé au 1er janvier, ce premier mois n’en est pas moins riche en mesures affectant les dépenses quotidiennes et ressources des ménages.

EDF, péages, retraite, crédit immobilier, Livret A, LEP : On vous fait le point sur ce qui va changer pour votre porte-monnaie au 1er février.

+ 15 % pour les tarifs réglementés de l’électricité

A compter du 1er février 2023, ils vont grimper de 15% en moyenne. L’augmentation des tarifs réglementés s’appliquera aussi bien aux clients des fournisseurs alternatifs à l’instar du TotalEnergies, dont le contrat est indexé sur l’évolution des tarifs réglementés.

Cette hausse est bien inférieure à celle qui aurait dû s’appliquer car la CRE avait proposé une augmentation de 100% des tarifs réglementés pour février.

Le taux du Livret A passe à 3 %

Le taux du Livret A va passer de 2% à 3%. Même taux pour le Livret de développement durable et solidaire (LDDS).

Cela équivaut à un gain de 174 euros d’intérêts supplémentaires sur une année complète pour une personne avec 5 800 euros d’économies sur son Livret A, soit 58 euros de plus par rapport au taux actuel.

Livret A et LDDS : vos gains sur 12 mois avec la hausse du taux
Montant placé Rendement
avec le taux actuel (2%)
Rendement
avec le futur taux (3%)
Gain
1 000 euros 20 euros 30 euros +10 euros
5 100 euros
(solde moyen du LDDS)
102 euros 153 euros +51 euros
5 800 euros
(solde moyen du Livret A)
116 euros 174 euros +58 euros
10 000 euros 200 euros 300 euros +100 euros
12 000 euros
(plafond du LLDS)
240 euros 360 euros +120 euros
15 000 euros 300 euros 450 euros +150 euros
22 950 euros
(plafond du Livret A)
459 euros 688,50 euros +229,50 euros

Le LEP rémunéré à 6,1% 

Autre hausse de taux concernant l’épargne réglementée : le Livret d’épargne populaire (LEP), plafonné à 7 700€, sera désormais rémunéré à 6,1 %, contre 4,6 % jusqu’ici. Là aussi net de prélèvements sociaux et d’impôt sur le revenu.

LEP : vos gains sur 12 mois avec la hausse du taux
Montant placé Rendement
avec le taux actuel (4,60%)
Rendement
avec le futur taux (6,10%)
Gain
1 000 euros 46 euros 61 euros +15 euros
3 000 euros 138 euros 183 euros +45 euros
5 600 euros
(encours moyen)
257,60 euros 341,60 euros +84 euros
7 700 euros
(plafond)
354,20 euros 469,70 euros +115,50 euros

Autres taux en vigueur dès ce 1er février

  • Livret Bleu du Crédit Mutuel : 3% (net)
  • Livret jeune : 3% minimum (net)
  • Compte d’épargne logement (CEL) : 2% (brut)

Des péages plus chers

Comme à l’accoutumée, les tarifs des péages varient chaque 1er février de l’année. Le prix va augmenter de 4,75% en moyenne dès mercredi prochain, après 2% en 2022.

Une augmentation très controversée sachant la folle rentabilité des concessionnaires des autoroutes.

La ristourne de 30% accordée aux conducteurs faisant au moins dix allers-retours par mois sur le même itinéraire grimpera à 40%.

Les véhicules électriques bénéficieront quant à eux, d’un rabais de 5% durant un an, sur tous leurs trajets, des réseaux Sanef/SAPN et APRR/AREA.

+ 0,8% pour les retraites de base

Rappelons que la retraite du régime général de base a subi une hausse de 0,8% au début de l’année. 14 millions de retraités en moyenne vont toucher leur pension de janvier à compter du 9 février prochain.

Un nouveau taux maximum du crédit immobilier

Le taux d’usure, sera à partir de mercredi prochain, calculé tous les mois jusqu’en juillet, au lieu d’une fois par trimestre.

Ce mode de calcul a pour objectif de faciliter l’accès au crédit immobilier pour les particuliers lorsque les taux remontent en flèche et plus vite que le taux d’usure.