in

Paul El Kharrat dévoile enfin cette grosse angoisse qu’il a eu du mal à surmonter !

Paul El Kharrat dévoile enfin cette grosse angoisse qu’il a eu du mal à surmonter !
© Yahoo-sport

L’ancien Maître de Midi est totalement décomplexé. Paul El Kharrat dévoile enfin cette grosse angoisse qu’il a eu du mal à surmonter. On vous raconte tout.

On peut dire désormais que le jeune homme réussit tout ce qu’il entreprend. Mais les choses n’ont pas toujours aussi simple quand on est né avec un handicap pareil. Paul El Kharrat dévoile enfin cette grosse angoisse qu’il a eu du mal à surmonter.

« Il a eu ce courage d’aller contre toutes ses angoisses…« 

Propulsé sur le devant de la scène en participant aux 12 Coups de midi, Paul a dû rassembler tout son courage jour après jour. Disposant d’une mémoire très impressionnante ainsi qu’une intelligence hors du commun, le jeune homme est parvenu à aller plus loin.

Il a été éliminé du jeu qu’au bout de 153 émissions avec environ 700 000 euros de gains. « Il a eu ce courage d’aller contre toutes ses angoisses : les lumières, le public, les yeux fixés sur lui, le bruit, la musique… C’est autant d’agressions qui sont difficiles à supporter pour lui », confessait alors sa mère Sophie dans le cadre d’une entrevue réalisée par TF1.

Après ce parcours exceptionnel, il a intégré la bande des Grosses Têtes. Après la sortie de ses deux premiers livres, l’ancien poulain de Jean-Luc Reichmann ne s’est pas contenté de cela. Le jeudi 2 décembre 2021, il a relevé un tout nouveau défi. Ses entourages ainsi que ses parents sont certainement très fiers de lui.

« Première apparition publique sur la scène de l’Olympia…« 

Il a participé en effet à un grand évènement intitulé Uniques organisé à l’Olympia par Diversidays. L’objectif était de mettre en exergue la différence. Paul El Kharrat a tout à fait réussi sa prestation.

« Première apparition publique sur la scène de l’Olympia, déclarait-il depuis son fil Instagram. Le poids des regards sur moi n’a pas été chose aisée, avouait-il par la suite. Mais j’ai surmonté cette appréhension et cette angoisse pour m’exprimer de manière profonde et sincère à l’occasion du Diversidays, confessait alors le sociétaire des Grosses Têtes. Merci à tous de m’avoir épaulé dans cette tâche et bravo aux organisateurs« , a-t-il conclu.