Parce qu’elle travaille pour compléter sa pension, cette retraitée forcée de rembourser plus de 20 000€ au fisc !

Parce quelle travaille pour compléter sa pension, cette retraitée forcée de rembourser plus de 20 000€ au fisc !
Parce qu'elle travaille pour compléter sa pension, cette retraitée forcée de rembourser plus de 20 000€ au fisc ! - © stock.adobe.com

Parce qu’elle travaille pour compléter sa pension, cette retraitée est forcée de rembourser plus de 20 000€ au fisc ! Retour sur son témoignage.

publicité

Parce qu’elle travaille pour compléter sa pension, cette retraitée de 59 ans forcée de rembourser plus de 20 000€ au fisc ! Découvrez son histoire.

Cette retraitée obligée de rembourser plus de 20 000 € de trop-perçu parce qu’elle travaille pour compléter sa pension.

Retraitée de l’enseignement à 49 ans, cette retraitée de Morbihan a appris récemment qu’elle ne pouvait pas cumuler sa pension avec son salaire de psychologue dans un Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad).

publicité

De ce fait, le service des retraites de l’État lui réclame plus de 20 000 € de trop-perçu. En plus de son salaire, cette femme perçoit effectivement une pension de 760 €, pour ses 18 années d’enseignement.

Âgée aujourd’hui de 59 ans, cette habitante du pays de Vannes travaille en temps partiel et «comptait aller jusqu’à 67 ans » jusqu’à ce que le fisc lui tombe dessus.

publicité

Rappelons qu’elle a pris sa retraite à l’âge de 49 ans au courant de l’année 2013 à cause de ses trois enfants.

« Institutrice, puis éducatrice en Réseau d’aides spécialisées aux élèves en difficulté, poste qui allait être supprimé, j’ai repris mes études pour me reconvertir….« , confiait-elle.

publicité

« J’apprends que je ne peux pas cumuler ma pension avec un salaire » !

« Alors que le gouvernement veut faire travailler les Français jusqu’à 65 ans, vocifère la quinquagénaire en faisant allusion au projet de réforme de retraite que veut mettre en place le président Emmanuel Macron, j’apprends que je ne peux pas cumuler ma pension avec un salaire, témoigne-t-elle dans les colonnes d’Ouest France.

Et comme si ce n’était pas suffisant, ajoute-t-elle, « On me demande de rembourser plus de 20 000€ ».

Beaucoup de retraités renouent aujourd’hui avec le marché du travail pour différentes raisons. Une bonne partie qui reprenne le collier cherche notamment à bonifier leur situation financière.

Mais justement, est-ce avantageux de continuer de travailler à la retraite ? « Rassurez-vous, c’est payant de travailler à l’âge de la retraite. Ça n’existe pas des revenus qui génèrent un taux d’imposition de 100 % », a fait savoir Christine Drolet, planificatrice financière basée à Québec.

La croyance populaire qui atteste que ce n’est pas le cas ne tiendrait pas la route selon elle. Le fisc ne prélèverait pas tous les revenus supplémentaires des retraités.

publicité