in

Paniers anti-inflation : quelle grande enseigne propose-t-elle l’offre la plus intéressante ?

Paniers anti-inflation : quelle grande enseigne propose-t-elle loffre la plus intéressante ?
Paniers anti-inflation : quelle grande enseigne propose-t-elle l'offre la plus intéressante ?-© Getty images

Contrairement à ce qu’aurait voulu le gouvernement, les enseignes vont plutôt proposer, chacune de leur côté, leur propre dispositif pour lutter contre la hausse des prix.

Jusqu’au mois de juin prochain, plusieurs grandes enseignes vont proposer leurs propres paniers anti-inflation : lequel choisir ? Il Est Encore Temps vous fait le point.

Bruno Le Maire annonce le concept de « trimestre anti-inflation » 

« Plusieurs enseignes ont annoncé des modérations de prix, rendant de facto superflu le projet gouvernemental d’un « panier anti-inflation »« , Rapportent nos confrères du Parisien.

Rappelons que Système U avait déjà dès début février, lancé son propre panier. Suivi par la suite par d’autres enseignes.

Bruno Le Maire a parlé lundi dernier d’un « trimestre anti-inflation », une opération commerciale qui selon lui, vise à offrir « le prix le plus bas possible » sur une sélection de « centaines » de produits laissée au choix des distributeurs.

Un logo tricolore « trimestre anti-inflation » permet de les reconnaître. Voici un bref récapitulatif de ce que chacune propose.

Paniers anti-inflation : voici ce qui vous attend selon chaque enseigne

Système U : 150 produits à prix coûtants tous de marque U. Les articles concernés se concentrent notamment sur l’alimentaire. L’opération est à durée indéterminée à ce jour.

L’enseigne ne réalise pas de marge autre que celle prévue par la loi. On retrouve des pâtes, du fromage, du pain de mie, des légumes en boîtes, de la viande ou encore des produits d’hygiène (couche-culottes).

Carrefour : 200 produits à moins de 2 euros, effectif à partir du 15 mars et jusqu’au 15 juin. Dans le détail, avec 100 produits du quotidien (dont l’hygiène) et 100 autres présentés comme étant « sains » (Nutri-Score A ou B) (œufs, yaourts, légumes frais) des marques de l’enseigne : Carrefour Classic et Simpl.

Ce panier anti-inflation vient en complément du « défi anti-inflation », lancée depuis janvier et qui prend fin jusqu’au 7 mai 2023.

Intermarché : 500 produits anti-inflation dont 470 articles issus des marques de l’enseigne (« Monique Ranou », « Paquito », « Chabrior », « Pâturages », etc.) et 30 produits frais( rayons viandes, poissons, fruits et légumes).

L’enseigne française de grande distribution du groupe Les Mousquetaires lance en même temps son « marché anti-inflation ».

Il s’agit d’une sélection de produits frais traditionnels provenant de ses producteurs de viande et de poisson, qui se tient chaque week-end. Le dispositif est en place jusqu’à fin juin.

Casino : le nécessaire à moins de 1 euro à partir du 15 mars prochain sur une liste de 500 produits à prix bloqués. Le tarif ne dépassera pas 1 euro.

La liste est censée couvrir l’ensemble de la consommation quotidienne dont notamment des articles de marque distributeur dont 60 % concernant l’alimentaire, avec un Nutri-Score A, B ou C. Cette offre sera maintenue jusqu’au 15 juin 2023.

Monoprix : les « Monopetitsprix » maintenus jusqu’en juin. Cette opération a été lancée depuis septembre 2022. Jusqu’en juin, 300 produits essentiels sont proposés à prix bloqués puis 87 autres « à prix contrôlés » en vue de contenir leur hausse.

Toujours pas de panier chez Lidl. Il estime déjà être moins déjà moins cher que ses concurrents.

Leclerc indique « ne pas avoir besoin » de panier anti-inflation. Tout comme Lidl, l’enseigne se présente comme « généralement moins chers » sur l’ensemble des produits.

Auchan : pas (encore) de panier, mais plutôt des « solutions anti-inflation ». Le groupe de la famille Mulliez mise sur sa marque premiers prix « Pouce » ainsi que sur des sélections quotidiennes de viandes (des pièces de boucher à moins de 3€), poissons (à moins de 5€ le kilo) et de légumes, à prix réduits et identifiables en magasin.