in

Oubliez Lidl, voici le supermarché pour économiser davantage

Oubliez Lidl, voici le supermarché pour économiser davantage
Oubliez Lidl, voici le supermarché pour économiser davantage !-© Shutterstock

Oubliez Lidl, voici le supermarché pour économiser davantage où vous devriez désormais faire vos courses selon 60 Millions de consommateurs!

Oubliez Lidl, voici le supermarché pour économiser davantage !

La question qui taraude tous les Français : Où payer ses courses le moins cher possible ? Le célèbre magazine français s’est penché sur la question. Découvrez laquelle se révèle être la plus généreuse.

Dans le cadre du trimestre anti-inflation, où les enseignes de supermarchés rivalisent pour proposer une sélection de produits à des prix aussi bas que possible, Intermarché se montre « imbattable sur les produits frais« .

Grâce à ses 56 usines implantées dans le pays, Intermarché « est à la fois fabricant, fournisseur et distributeur ». Il est donc normal qu’il puisse proposer « des prix très attractifs sur les marques distributeurs ».

Il faut savoir que l’enseigne française de grande distribution du groupe Les Mousquetaires suggère pas moins de 500 produits à prix accessibles.

En seconde position, on trouve Système U, avec 150 produits coûtants, dont 12% de bio. Vient ensuite Carrefour (200 prix bloqués), puis Auchan.

Les enseignes discount, à savoir Aldi, Netto et Lidl, sont celles qui montrent le moins d’engagement face à l’inflation.

L’inflation frappe fort ! De nombreux produits alimentaires touchés…

60 Millions de Consommateurs a relevé pour cela, les dix familles d’aliments qui ont le plus augmenté entre la période de juin 2022 et juin 2023.

Le prix du sucre et autres édulcorants a connu une hausse (marques nationales, distributeurs et premiers prix) de 23,8%. Le beurre ainsi que la crème fraiche de 20,4%. Même chose pour les plats et aliments surgelés, les biscuits sucrées ou apéro…

Certaines marques n’hésitent pas à faire flamber leurs prix, atteignant des sommets vertigineux, avec des augmentations allant jusqu’à 56%. « La boîte de sucre en poudre Beghin Say de 1 kg, dont le tarif a plus que doublé en l’espace d’un an » en est un bon exemple.

Sur la seconde marche, on retrouve la boîte de 10 steaks hachés surgelés Charal qui accuse une hausse de 45%, tandis que le paquet de 500 grammes de spaghetti Barilla subit une inflation de 42%.