in

Or : comment acheter et vendre à bon prix ?

Or : comment acheter et vendre à bon prix ?
© PIXABAY

Envie d’investir dans l’or : découvrez comment acheter et vendre à bon prix ? On vous fait le point sur la question.

Si on dit toujours que l’or constitue une valeur refuge, saviez-vous comment en acheter et en vendre à bon prix ? L’équipe rédactionnelle d‘Il est encore temps vous décrypte tout.

Pour en tirer un maximum de profit, il est indispensable d’adopter la bonne stratégie d’échange.

Que faut-il savoir avant d’investir dans l’or ?

Contrairement au marché de l’immobilier, actions et autres produits boursiers qui sont susceptibles de s’effondrer en un seul claquement de doigts, la valeur de l’or est assez indépendante d’événements inattendus.

Si vous cherchez à vous en procurez, deux principales options s’offrent à vous en tant qu’épargnants.

Il existe d’une part, un marché de l’or physique où les actifs se présentent sous différentes formes.

Vous pouvez devenir propriétaire de pièces, de lingotins, de lingots, de barres voire de plaquettes. Le poids de chaque unité varie de 5 grammes à 12,4 kilogrammes.

Et d’autre part, l’achat sur de l’or papier. On parle ici d’actifs financiers dont les cours sont indexés à ceux de l’or physique. Les investisseurs peuvent acquérir des titres dans des mines d’or.

Certains d’entre eux sont accessibles via des contrats d’assurance vie. Il faut savoir que ces placements sont extrêmement spéculatifs, et sans garantie de capital.

L’autorité des marchés financiers vous invite à ne pas céder « aux offres de trading sur l’or au moyen de CFD (Contract for difference) ou d’options binaires ».

Où peut-on acheter de l’or ? Quelles sont les précautions à prendre ?

Tout dépend ainsi de votre objectif personnel. Pour se constituer un patrimoine durable, il est préférable d’opter pour le métal physique puisque le produit sur papier est plutôt fait pour générer des performances à moyen terme.

Pour ce qui est du lieu d’achat, les banques conventionnelles et établissements spécialisés disposent de stocks. Ils peuvent également se muer en fournisseurs. « La commission prise par les banques est de 2 à 3 % de la valeur du capital », confie François de Lassus auprès du Parisien.

« Si vous achetez de l’or physique, poursuit-il, il faut le faire assurer et l’assurance va vous demander de prendre des précautions, comme avoir un coffre ». Sinon, il est possible de faire garder ses valeurs par une banque ou une société spécialisée.

Les actifs papier peuvent quant à eux, s’acquérir via les plateformes habituelles en ligne de trading.

Pour vous prémunir des arnaques, « n’oubliez pas que l’acheteur doit vous fournir un contrat, et vérifier votre identité ».