in

Nicolas (Les 12 coups de midi) éliminé, il est « content » de céder sa place !

Nicolas (Les 12 coups de midi) éliminé, il est content de céder sa place
Nicolas (Les 12 coups de midi) éliminé, il est "content" de céder sa place ! -©TF1

L’aventure s’arrêtelà pour le jeune papa. Contrairement aux autres anciens Maitres de midi, il n’a montre aucun signe de tristesse sur son visage. Éliminé effet du jeu méridien de la première chaîne, Nicolas (Les 12 coups de midi) est plutôt « content » de céder sa place.

Au moment où tout le monde s’y attendait le moins, le brillant Maitre de midi a commis l’irréparable. Une grosse erreur qui lui a coûté sa place le mardi 7 février 2023. Le père de famille aurait voulu aller le plus loin possible. Mais d’une façon ou d’une autre, le désormais ex-protégé de Jean-Luc Reichmann n’a aucun regret. Nicolas  éliminé, ce dernier n’a pas caché sa joie de pourvoir céder sa place.

Nicolas (Les 12 coups de midi) éliminé, il est « content » de céder sa place…

Au bout de seulement 16 émissions, le glass de la fin a sonné pour Nicolas ce mardi 7 février 2023. Malgré ce court passage sur le plateau des 12 Coups de midi, l’assureur spécialisé dans les bateaux a gagné une coquette somme de 132 468 euros.

Celui qui avait rencontré une énorme difficulté pour s’adapter au jeu au tout début de son règne devait déjà partir au moment il enfin trouve le rythme intensif des tournages.

Montrant une connaissance beaucoup plus précis, le jeune papa est suivi par des millions de fans. En débutant à peine le jeu, Nicolas a le profil pour devenir un éminent influenceur.

Nicolas se confie sur son passage dans les 12 Coups de midi…

Interrogé par nos confrères du magazine Télé-Lois ce mardi 7 février,l’ancien maître de midi a fait une longue confidence.

« Disons que plus les émissions passent et plus on s’habitue à la mécanique, affirmait-il. On commence même à se dire qu’on peut rester longtemps, poursuivait-il. J’avais quand même en tête le fait que chaque émission pouvait être la dernière« , enchaînait-il.

« Ce qui est paradoxal, estimait-il, c’est que plus les émissions passent et moins les autres veulent défier les Maîtres de midi. Là, a-t-il fait bien mention, il a tenté le tout pour le tout en me défiant. Il a réussi, chapeau à lui ! »

« Sur le moment, je n’étais pas trop déçu. J’ai remporté une sacrée cagnotte. J’étais content de pouvoir retourner à la vie normale. Je n’ai pas de regrets si ce n’est le petit pincement au cœur que j’ai eu en partant, en comprenant que l’aventure était terminée. »