in

Nagui : Découvrez la coquette somme que sa villa à St-Tropez lui a coûtée

Nagui : Découvrez la coquette somme que sa villa à St-Tropez lui a coûtée
© Bestimage

Nagui, découvrez la coquette somme que sa villa à St-Tropez lui a coûtée ! On fait le point pour vous dans nos prochaines lignes.

Nagui, valeur sûre du service public, est aujourd’hui devenu une véritable personnalité incontournable du petit écran. D’ailleurs, il fait quotidiennement les beaux jours de France 2. Une réussite qui lui permet de bien gagner sa vie. D’après Nagui, un enfant de la télé (ouvrage publié aux Mareuil éditions), le mari de Mélanie Page est l’heureux propriétaire d’une somptueuse demeure avec piscine à Saint-Tropez, acquise en 1997, à l’époque où il présentait des jeux sur TF1. Nagui, découvrez la coquette somme que sa villa à St-Tropez lui a coûtée.

« J’ai gagné de l’argent, mais je ne l’ai pas volé » !

Cette fastueuse propriété est effectivement située à une trentaine minutes de Cannes où résidait la mère de Nagui.

Avec la comédienne et leurs trois enfants, Roxane, Annabel et Adrien... L’animateur de N’oubliez pas les parole, de Taratata sur la Deux ou encore de La Bande Originale sur France Inter se rend (sans faute) chaque été dans son lieu de villégiature.

Il aime bien y inviter des jeunes défavorisés par le biais de l’association du Secours catholique. La villa de Nagui lui a valu 9 millions de francs. Elle vaut actuellement entre 8 et 10 millions d’euros sur le marché immobilier.

Sa piscine comme il l’a expliqué en 1997, sur le plateau de Thierry Ardisson, avait été payée « par le service public ». « J’ai gagné de l’argent, mais je ne l’ai pas volé, il se voyait à l’antenne », confiait-il d’antan dans La Libération.

Attention les yeux ! Nagui payé à 750 000 et un million d’euros annuels

En plus de ce bien à Saint-Tropez, Nagui est aussi propriétaire d’une maison à Paris. Pas étonnant si on se refère à la popularité de Nagui qui selon nos confrères de Capital, bénéficie de très confortables honoraires pour ses émissions sur France 2.

On parle d’une somme comprise entre 750 000 et un million d’euros annuels. Ajouté des 150 000 euros par an chez France Inter. Ses revenus provennaient surtout de sa société de production Air Productions, désormais entre les mains du groupe milliardaire Banijay dont il est actionnaire.