in

Myrtilles : comment en planter chez vous pour ne plus en manquer à l’infini !

Myrtilles : comment en planter chez vous pour ne plus en manquer à linfini !
© Potager au balcon

Vous aimez les myrtilles : découvrez comment en planter chez vous pour ne plus en manquer à l’infini et aussi… Ne plus en acheter !

La myrtille est un fruit qui a toujours su faire plaisir à n’importe quelle papille ! Peu caloriques, elle se distingue également de par ses nombreuses qualités nutritionnelles. Elle est enrichie en vitamines dont la vitamine K, en oligo-éléments ainsi qu’en sels minéraux. Elle renferme de grandes quantités de magnésium, calcium, potassium, fer, zinc. Myrtilles : comment en planter chez vous pour ne plus en manquer à l’infini !

Le myrtillier peut pousser aussi bien au jardin que dans un grand pot qui va au balcon. C’est vers le mois de mai que les grappes de clochettes blanches ont tendance à se manifester sur l’arbuste.

Durant l’été, les baies commencent à apparaître et à mûrir pour être consommées. Il faut savoir que certains myrtilliers sont capables de polliniser eux-mêmes. Par conséquent, il suffit de les planter pour qu’ils fructifient.

Découvrez comment faire pour planter les myrtilles à la maison ?

Le myrtillier nécessite d’être planté au soleil ou à la mi-ombre. Généralement, cet arbuste s’épanouit sur un sol bien drainé, très acide et dénué de calcaire.

Si donc votre jardin n’est pas adapté, faites pousser votre myrtillier dans un bac suffisamment large. N’oubliez pas de garnir le fond du pot, d’une couche de gravier ou de billes d’argile.

Remplir le bac de terre de bruyère, d’1/10 de terreau ou de compost ou de terreau pour que le substrat puisse retenir l’eau au maximum.

Choisissez de faire pousser vos arbustes en automne pour un meilleur enracinement. Cela vous assurera une belle récolte. S’il vous arrive de les planter en plein printemps, arrosez vos myrtilliers plus régulièrement pour qu’ils poussent de façon optimale.

Voici comment vous devez entretenir le myrtillier ?

Dès mars, apporter un engrais spécial rhododendrons à votre arbuste. Pailler l’arbuste avec des aiguilles de pin ou des écorces de pin, notamment en automne afin de préserver l’acidité du sol.

Si le climat a tendance d’être sec, arrosez-les régulièrement avec de l’eau non calcaire. L’hiver, éliminer le bois mort sans pour autant, tailler votre arbuste. Il est important de comprendre que le myrtillier se multiplie par bouturage, par division mais aussi, par marcottage.