in

Mort de Jean-Pierre Pernaut : en manque de lui, Nathalie Marquay lui fait un adorable cadeau

Mort de Jean-Pierre Pernaut : en manque de lui Nathalie Marquay lui fait un adorable cadeau
© Bestimage

Mort de Jean-Pierre Pernaut : en manque de lui, Nathalie Marquay lui fait un adorable cadeau. On vous raconte tout !

Ce vendredi 25 mars 2022, des semaines après la mort de Jean-Pierre Pernaut : en manque de lui, Nathalie Marquay lui fait un adorable cadeau.

Nathalie Marquay rend hommage à son défunt mari.

L’ancienne Miss France a en effet eu une belle pensée pour le défunt père de ses deux enfants, Lou et Tom Pernaut. Elle lui a ainsi rendu un bel hommage sur Instagram et a dévoilé la touchante attention qu’elle a eue à son égard.

C’est le 2 mars dernier que la comédienne de 55 ans a perdu son mari.

Entourée des siens, et en dépit de la terrible douleur qu’elle ressentait au plus profond d’elle, Nathalie Marquay a tout fait pour rester digne face au cercueil de son défunt époux le jour de ses obsèques le 9 mars dernier, à la Basilique Sainte-Clotilde dans le VIIe arrondissement de Paris.

Nathalie Marquay et Jean-Pierre Pernaut se sont rencontrés pour la première fois en 2001 et depuis, ils ne pouvaient plus se quitter. Ils sont restés unis durant ces vingt dernières années. C’est en 2007 qu’ils ont convolé en noces à la mairie du 4e arrondissement de Paris.

Mais désormais, c’est toute seule que Nathalie Marquay devrait poursuivre son chemin. Mais tout chez eux lui fait rappeler son homme. Son arbre préféré par exemple.

« Pour toi mon amour, tu me manques tellement » !

Ce vendredi 25 mars encore, la chroniqueuse de TPMP a publié une photo d’un magnolia planté dans un grand espace vert, probablement le jardin de leur maison de Louveciennes.

« Pour toi mon amour, tu me manques tellement », légendait-elle la photo. Et en story, elle avait pris soin de préciser qu’il s’agissait de son « arbre préféré ».

Trois jours après les obsèques, c’est en larmes que la mère de famille a fait son apparition sur les planches, dans le cadre de la représentation des Tontons Farceurs à Nantes.

« Merci à vous ! (…) Vous connaissez Jean-Pierre c’est quelqu’un qui aimait toujours travailler qui ne voulait jamais s’arrêter donc pour lui je voulais être là ce soir. Il m’engueulait parce que je n’y allais pas et voilà j’avais mal mais j’ai essayé d’être forte comme lui. Ces applaudissements sont pour toi Jean-Pierre. », confessait-elle.