in

Météo : les chasse-neige mobilisés en plein août dans ces zones d’Europe

Météo : les chasse-neige mobilisés en plein août dans ces zones dEurope
Météo : les chasse-neige mobilisés en plein août dans ces zones d'Europe !-© Shutterstock

Un véritable bouleversement climatique ! Les chasse-neige sont déjà mobilisés en plein août dans ces zones d’Europe selon la Météo.

Météo : les chasse-neige mobilisés en plein août dans ces zones d’Europe

La météo fait des siennes en Europe, particulièrement en Allemagne et en France.

À Reutlingen, localité située au sud-ouest de l‘Allemagne (plus de 110.000 habitants), les rues se sont soudainement parées d’une épaisse couche blanche due à la chute de grêlons. Pour faire face aux orages, rapporte BFMTV, des chasse-neige ont été déployés en plein été !

Comme on peut voir dans les images relayées par plusieurs médias, les rues de Reutlingen étaient remplies de grêlons d’une épaisseur pouvant atteindre les 30cm par endroit.

Comme révélé par les autorités, les grêlons ont paralysé le système d’évacuation des eaux, provoquant ainsi une inondation envahissant non seulement les caves, mais également les parkings souterrains de la ville.

La rivière Echaz, qui traverse la cité, a grimpé de 1,50 m en l’espace de cinq minutes seulement sans faire d’énormes dégâts.

Les sapeurs-pompiers ont intervenu plus de 120 fois, allant à mobiliser jusqu’à 290 de leurs membres pour aider les habitants. Certains logements ont également été concernés.

Le sud de l’Autriche voisine a par ailleurs, subi des inondations. Les autorités ont invité les habitants des zones concernées à éviter les déplacements.

Une autre surprise du genre au sud de la France !

En même temps, les résidents des Pyrénées françaises ont vu la neige tombée en plein été au Pic du Midi de Bigorre.

Les webcams qui y ont été positionnées à une altitude de 2.877 mètres ont filmé une couche de neige fraîche recouvrant le site de l’observatoire.

Un phénomène qui n’est pas sans rappeler les chutes de neige survenues en 2022. Uns situation qui avait conduit les scientifiques du site à remettre en route le chauffage en plein mois d’août.