in ,

Marie-Sophie Lacarrau, sa maladie grave terrassée, son paradisiaque refuge dévoilé !

Marie-Sophie Lacarrau, sa maladie grave terrassée, son paradisiaque refuge dévoilé !
© TF1

La vie de la journaliste vedette de la première chaîne, retourne, petit à petit, à la normale. Partie en vacances il y a seulement quelques semaines, la maman de Tim et Malo continue de faire parler d’elle. Marie-Sophie Lacarrau, sa maladie grave terrassée, son paradisiaque refuge dévoilé.

En évitant de justesse la pire catastrophe suite à cette terrible infection qui a failli porter préjudice à sa carrière, celle qui a remplacé le regretté Jean-Pierre Pernaut souffle enfin et profite, en outre, de passer beaucoup de temps auprès de sa famille. Marie-Sophie Lacarrau parvient au final de terrasser sa maladie ; très heureuse, elle dévoile au grand public son paradisiaque refuge.

Marie-Sophie Lacarrau, en vacances…

Depuis plusieurs mois, suite à une infection oculaire qui a totalement gâché sa carrière, Marie-Sophie Lacarrau prend enfin du bon temps. En cette période d’été, la journaliste star de TF1 a choisi de profiter au maximum la belle compagnie de sa charmante famille.

Très active sur les réseaux sociaux, elle a choisi de partager une très belle photo dans son compte Instagram. Un endroit paradisiaque où elle se la coule douce dans les bras de Pierre Bascoul.

Pour revenir à sa maladie oculaire, l’Aveyronnaire était bien consciente des ravages que cela pourrait apporter si jamais elle persistait. Bien que la kératite amibienne soit une infection très rare, elle fait beaucoup de mal à des milliers de Français chaque année. Une parenthèse très éprouvante qu’elle n’oubliera jamais toute sa vie.

« Le risque de perdre la vue était réel… »

« Le risque de perdre la vue était réel, confessait-elle à juste titre. C’était curable, mais la guérison prend du temps », expliquait la brillante remplaçante du défunt mari de Nathalie Marquay.

Même si elle a eu la chance d’être entourée par sa famille ainsi que ses proches, les choses n’ont pas été facile, poursuivait la présentatrice du JT de 13H de TF1.

« Je me suis jetée dans la bataille, de toutes mes forces, a-t-elle fait bien mention. Je ne ressens plus de gêne, mais je suis sous surveillance médicale stricte« , a conclu la mère de famille. La rédaction d’Il est encore temps lui souhaite bonnes vacances.