in ,

MaPrimeRénov’ : à qui s’adresse cette prime pour les rénovations énergétiques ?

maprimerenov-a-qui-sadresse-cette-prime-pour-les-renovations-energetiques

MaPrimeRénov’ est là pour vous aider dans vos projets de rénovations énergétiques. Surtout, si vous voulez améliorer la qualité dans votre logement en isolant les murs par l’extérieur ou en installant un chauffe-eau solaire.

Qu’est-ce que MaPrimeRénov’ ?

Ce programme a débuté le 1er janvier 2020. En fait, MaPrimeRénov’ remplace le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). Ainsi que les subventions « Habiter plus agile » et « Habiter plus serein » de l’Agence nationale de l’habitat (Anah).

Ce dispositif a été renforcé au 1er octobre 2020, dans le cadre du plan de relance. En outre, MaPrimeRénov’ concerne tout propriétaire et copropriété de logements de plus de 15 ans. Si l’objet de la demande est de financer le remplacement d’une chaudière au fioul par un nouveau système de chauffage ou d’eau chaude, les logements construits depuis au moins deux ans peuvent bénéficier de MaPrimeRénov’.

Il existe également de nombreux bonus :

  • Un bonus pour pouvoir sortir du crible (lorsque les travaux permettent de sortir le logement du crible thermique – F ou étiquette énergie).
  • Une prime à la construction à basse énergie (à attribuer pour l’obtention d’une étiquette énergétique B ou A).
  • Un forfait global de rénovation (pour les ménages à revenus modérés et élevés afin d’encourager les plans de travaux).
  • Un forfait d’aide à la maîtrise d’ouvrage (pour les ménages qui souhaitent bénéficier d’une aide à la réalisation de leurs travaux).

Qui peut profiter de MaPrimeRénov’ ?

MaPrimeRénov’ s’adresse à tous les propriétaires du logement qu’ils rénovent, qu’ils soient propriétaires ou locataires, quels que soient leurs revenus. De plus, la maison doit avoir au moins 15 ans, ou au moins 2 ans pour les remplacements de chaudière au mazout.

Si vous, en tant que propriétaire, souhaitez bénéficier de MaPrimeRénov’, vous devez accepter ce qui suit :

  • louer le bien comme résidence principale pour une durée égale ou supérieure à 5 ans (calculée à partir de la date du paiement du coût de la rénovation) ;
  • informer le locataire des travaux financés par la prime ;
  • en cas de réévaluation du loyer, de soustraire le montant éventuel du bonus des travaux qui justifient la réévaluation et d’en informer votre locataire.

Notez aussi que les copropriétés souhaitant collaborer dans des domaines d’intérêt commun peuvent profiter de MaPrimeRénov’.

Quel est le montant de cette prime ?

Le montant de la prime payée est fixe. En fait, il est calculé à partir des revenus du foyer et des bénéfices environnementaux des travaux à effectuer. Par ailleurs, les plafonds de ressources sont regroupés en quatre profils de couleur selon différents niveaux de revenus (des ménages les plus pauvres aux ménages les plus aisés).

  • MaPrimeRénov’Bleu
  • MaPrimeRénov’Jaune
  • MaPrimeRénov’Violet
  • MaPrimeRénov’Rose.

Un cinquième profil MaPrimeRénov’ Copropriété a été mis en place pour préciser le taux MaPrimeRénov’. Ce, dans le cas où des copropriétaires effectuent les travaux. Chaque profil a un certain montant d’indemnisation suivant le type de travaux à faire. Par ailleurs, le simulateur Simul’AidEURs vous aidera à déterminer à quel profil vous appartenez et à quel niveau d’aide, vous avez droit.