in

L’usine Buitoni contrainte de stopper son activité après le scandale des pizzas contaminées

Lusine Buitoni contrainte de stopper son activité après le scandale des pizzas contaminées
L'usine Buitoni contrainte de stopper son activité après le scandale des pizzas contaminées !-© DENIS CHARLET/AFP

Santé publique France et la Direction de la répression des Fraudes avaient été alertées en février 2022 par une montée des cas d’insuffisance rénale chez des enfants, en raison d’une contamination par E. coli. Le 18 mars de la même année, Nestlé avait rappelé ses pizzas et le 1er avril la préfecture y avait interdit toute activité après que les autorités sanitaires sont parvenues à établir un lien entre la consommation des pizzas Fraîch’Up et des cas graves de contamination à l’E.coli.

Rappelons que les pizzas incriminées de la marque ont provoqué la mort de deux enfants ainsi que l’intoxication de dizaines d’autres par la bactérie E.coli. L’usine Buitoni contrainte de stopper son activité après le gros scandale engendré par les pizzas contaminées. Le point ici.

« Les distributeurs nous ferment leurs portes » !

« Malgré tous les efforts déployés pour assurer un redémarrage de l’usine dans les meilleures conditions en décembre 2022, la dégradation des perspectives de commandes a contraint Nestlé France à réagir », a fait savoir ce porte-parole de Nestlé France auprès de l’AFP.

« Le marché de la pizza surgelée a chuté de 20% en un an et a d’autant plus impacté la marque Buitoni.« , Souligne le porte-parole de Nestlé France.

« Les distributeurs nous ferment leurs portes », regrette Stéphane Derammelaere, délégué de Force ouvrière dans les colonnes de La Voix du Nord.

L’usine Buitoni contrainte de stopper son activité après le scandale des pizzas contaminées !

Si l’usine avait rouvert partiellement mi-décembre dernier après neuf mois d’arrêt, la ligne de production incriminée n’avait jamais pu reprendre son activité.

Comme annoncé ce jeudi 2 mars dernier par Nestlé France, l’usine de pizzas Buitoni de Caudry dans le Nord suspend temporairement l’activité de l’établissement avec effet immédiat. Cette décision est en lien direct avec la chute des ventes.

Les quelque 200 employés de l’usine continueront tout de même à conserver leur salaire dans l’attente d’une décision définitive sur leur usine. Cela ne finira-t-elle pas par une fermeture définitive de l’usine mise en cause ?