in

Logement social 2023 : découvrez les revenus à ne pas dépasser cette année

Logement social 2023 : découvrez les revenus à ne pas dépasser cette année
Logement social 2023 : découvrez les revenus à ne pas dépasser cette année !-© Adobestock

Trouver un logement peut s’avérer complexe en raison de la forte concurrence pour obtenir une location et de la part importante que cela représente dans le budget d’un ménage. Heureusement, des aides financières et procédurales existent pour faciliter la recherche d’un logement, comme rappelé sur le site aide-sociale.fr. Les logements sociaux, également connus sous le nom d' »habitations à loyer modéré » (HLM), sont des habitations financées par l’État pour aider les personnes à faibles revenus à se loger. Les loyers y sont plus abordables que dans le secteur privé.

Depuis le début de cette année, les plafonds de ressources pour bénéficier d’un HLM ont été réévalués de 3,5 %, conformément à un arrêté publié au Journal Officiel. Ces nouveaux montants ont commencé à être appliqués depuis le 1er janvier 2023. Pour prétendre à un logement social en 2023, découvrez ici les revenus à ne pas dépasser cette année.

Que faire si vos revenus ont baissé ?

Le revenu pris en compte pour une demande de logement en 2023 est le revenu fiscal de référence de l’année 2021, tel qu’indiqué sur l’avis d’imposition de 2022, correspondant à un décalage de deux ans par rapport à l’année en cours.

Comme expliqué sur le site du service public, « si vos revenus ont subi une baisse d’au moins 10 % par rapport à l’année 2021, vous pouvez utiliser vos revenus de l’année 2022 ou ceux des 12 mois précédant votre demande de logement social pour calculer vos ressources admissibles. Vous devrez toutefois fournir des documents justifiant la baisse de vos revenus ».

Logement social 2023 : découvrez les revenus à ne pas dépasser cette année

Ci-dessous les plafonds de ressources en euros pour les différentes catégories de ménages, selon les zones géographiques :

Limites des plafonds de ressources (en euros)
Catégorie de ménage Paris et communes limitrophes Reste de l’Ile-de-France Autres régions
1 32 715 € 32 715 € 28 441 €
2 48 894 € 48 894 € 37 982 €
3 64 094 € 58 773 € 45 676 €
4 76 525 € 70 400 € 55 142 €
5 91 047 € 83 340 € 64 867 €
6 102 452 € 93 785 € 73 107 €
Par personne supplémentaire + 11 417 € + 10 449 € + 8 155 €

Source : service-public.fr

« Le ménage composé d’une ou plusieurs personnes en situation de handicap bénéficie d’un surclassement dans la catégorie de ménage supérieure », est-il également précisé.