in ,

Livret A, PEL, assurance-vie : comment les rendements vont-ils progresser ?

livret-a-pel-assurance-vie-comment-les-rendements-vont-ils-progresser

Début 2023, les taux de ces placements fréquemment utilisés, comme le Livret A et le PEL, vont évoluer. L’économiste Philippe Crevel nous a partagé ses prévisions.

Le Livret A et le LDDS à un taux d’au moins 3 % net

Du 1er février 2020 au 31 janvier 2022, le taux du Livret A et du Livret développement durable et solidaire (LDDS) était de 0,5% net. Cependant, ils sont passés à 1% au 1er février et ensuite, ils sont montés à 2% au 1er août. Le rendement devrait augmenter le 1er février et le 1er août. Cela, avec une possible correction le 1er mai et le 1er novembre.

Le calcul du taux du Livret A s’appuie sur l’arrêté du 27 janvier 2021. Ce dernier précise qu’il tient compte à la fois du niveau d’inflation de la zone euro et des taux d’intérêt interbancaires à court terme. Effectivement, le niveau de l’inflation considéré est matérialisé par « les prix à la consommation. Hors tabac, de l’ensemble des ménages » établi par l’Insee.

« Le rendement du Livret A va monter », précise la Banque de France à Merci pour l’info. Toutefois, « on ne peut pas dire de combien aujourd’hui », ajoute l’institution. Et selon l’économiste Philippe Crevel, le taux va monter à 3% ou 3,25% net. Le président du Cercle de l’épargne, un think tank, explique auprès de Merci pour l’info les facteurs qui contribuent à cette évolution.

Le LEP et le PEL

Le 1er août, le taux du Livret d’épargne populaire (LEP), placement méconnu, est passé de 2,2% à 4,6%. Une forte hausse est attendue le 1er février de l’année prochaine à cause de l’accélération de l’inflation.

D’après l’arrêté du 27 janvier 2021 précité, le taux du LEP représente une valeur élevée entre le taux du Livret A majoré de 0,5 point et l’inflation. L’évolution des prix à la consommation devrait être plus forte que le rendement du Livret A. Donc, celle-ci sera prise en compte. Toutefois, ouvrir un tel placement respecte les conditions de ressources. Par exemple, si vous souhaitez ouvrir un LEP en 2022, votre revenu fiscal pour 2020 en France métropolitaine ne devra pas dépasser 20 297 €. Alors, on a plafonné le LEP à 7 700 euros, hors intérêts capitalisés.

La commission totale pour tous les plans épargne logement (PEL) initiés à compter du 1er août 2016 est de 1 % brut. Ce rendement continuera d’augmenter à partir du 1er janvier, a indiqué la Banque de France. En fait, le taux d’intérêt est calculé à partir des taux d’échange. Un produit dérivé utilisé sur les marchés financiers conformément à l’arrêté du 27 janvier 2021. Philippe Crevel prévoit que la rémunération atteindra 2% à 2,5% brut.

Le CEL et le fonds des assurances-vie

Le rendement du compte épargne logement (CEL) est aux « deux tiers du taux des Livrets A, arrondi au quart de point le plus proche ou à défaut au quart de point supérieur », indique l’arrêté. En revanche, Philippe Crevel table sur un taux brut de 2% contre 1,25% pour les CEL ouverts depuis 2018.

Selon une étude, le rendement des fonds en euros des assurances-vie en 2021 a atteint en moyenne 1,28 % net de prélèvements. Cela, sur encours et avant prélèvements sociaux. L’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (APCR), organisme intégré à la Banque de France, a publié cela le 13 juillet.

Pour Philippe Crevel, le rendement brut moyen en 2022 atteindra 1,8 %. Selon le contrat, notre interlocuteur a déclaré qu’il va s’établir dans une fourchette comprise entre 1-1,2 % à 2,8-2,9 % brut.