in

Livret A : ces signes qui pourraient annoncer une bonne surprise

Livret A : ces signes qui pourraient annoncer une bonne surprise
© Franceinfo

Livret A : ces signes qui pourraient annoncer une bonne surprise ( ils ne restent plus qu’à croiser les doigts !!!). On vous détaille tout !

Après les comptes courants et l’assurance vie, ça a toujours été l’un des trois placements les plus appréciés par les épargnants français. Mieux encore lorsque son rendement est récemment passé à 1%. 54,9 millions de particuliers en possèdent un et ils épargnent 5 500 euros en moyenne, dessus. Livret A : ces signes qui pourraient annoncer une bonne surprise.

Quelle est cette bonne surprise qui va accompagner le Livret A ?

Malencontreusement, il est loin d’être aussi efficace que l’on ne le pense avec la forte inflation qui frappe aujourd’hui le pays. Il semble ne plus être en mesure de protéger notre argent.

Cette inflation était estimée par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) à 4,5% en mars 2022. Michel Edouard Leclerc va jusqu’à 6%.

Fort heureusement pour les Français, un article du Parisien a récemment laissé entendre que son taux pourrait bien remonter. Plusieurs signes, indique le quotidien francilien, pourraient annoncer cette bonne surprise.

Il faut rappeler qu’une revalorisation du taux du Livret A est possible à partir du 1er mai. Elle s’avère bien probable, à en croire les règles de calcul du taux. Celui-ci tient compte de la hausse des prix à la consommation.

Livret A : de combien va-t-il augmenter au juste ?

« Si l’on applique la méthode de calcul, c’est-à-dire la moyenne arithmétique entre l’inflation enregistrée sur le dernier semestre, à 3,20 %, et la moyenne des taux à court terme en euros, à – 0,57 %, le taux serait aujourd’hui compris entre 1,25 et 1,5 % », estime Philippe Crevel, économiste auprès du Parisien.

Le taux de rémunération du Livret A devrait ainsi grimper au-dessus de 1% et atteindre 1,25%.

Quant au Livret d’épargne populaire (LEP), il est possible qu’il puisse également profiter d’une revalorisation de son taux. BFMTV parle d’un nouveau montant excédant les 3%, contre les 2,2% aujourd’hui.

Une telle hausse semble improbable, dans la mesure où elle pourrait être interprétée comme un cadeau électoral en plein second tour. Ceci étant, l’exécutif pourrait être tenté de couper la poire en deux et opter par conséquent, pour un choix moins radical que les taux évoqués.