Livret A à 3% : Ne serait-il pas plus judicieux de lâcher son assurance vie et de tout mettre sur son livret ?

Livret A à 3% : Ne serait-il pas plus judicieux de lâcher son assurance vie et de tout mettre sur son livret ?
Livret A à 3% : Ne serait-il pas plus judicieux de lâcher son assurance vie et de tout mettre sur son livret ? - © Shutterstock

Avec le taux du Livret A à 3%, ne vaut-il pas mieux de transférer tout son fond en euros vers son livret d’épargne réglementée ? L’équipe rédactionnelle d’Il Est Encore Temps vous fait le point sur la question.

Force est de constater que le Livret A à 3 % totalement défiscalisé demeure plus avantageux en rendement que les fonds euros : ne serait-il pas plus judicieux de lâcher son assurance vie et de tout mettre sur son livret ?

Comme indiqué en gros titre par nos confrères du journal Les Echos, « la hausse du Livret A durcit le match avec l‘assurance vie« . Avec le taux qui entre en vigueur au 1er février 2023, l’assurance vie « risque de continuer de peiner à attirer les clients en 2023 ».

Ne serait-il pas plus judicieux de lâcher son assurance vie pour tout placer sur le Livret A à 3% ? 

C’est effectivement une situation vraiment inédite. Pour la toute première fois, le taux du livret A dépasse de loin, les fonds euros des assurances vie.

Beaucoup d’épargnants commencent déjà à s’interroger s’ils ne devraient pas plutôt placer tout leur argent sur les livrets d’épargnes.

Le dernier baromètre de l’épargne et l’investissement, l’Observatoire de l’épargne de l’AMF indique que 88% des épargnants préfèrent les livrets d’épargne, contre 32% pour les placements garantis de l’assurance vie.

Le Livret A sert à créer une réserve en cas de coup dur. Entre les plafonds du Livret A (22 950€), du LDDS (12 000€), une personne seule peut placer jusqu’à 34 950 voire 42 650 euros si vous êtes éligible au LEP (7 700 euros) pour un taux canon pour l’année 2023 !

Face aux rendements des fonds euros, qui eux, sont soumis à la fiscalité et divers frais pour un placement qui est en plus, non instantanément disponible, le choix est vite fait.

Un couple peut aujourd’hui avec les livrets d’épargne, toucher plus de 2 500 euros d’intérêts pour une année complète, et ce, sans frais ni impôts !

Que faut-il décider au final ?

Votre choix devra dépendre de vos objectifs ! Si vous pensez « à long terme », voire « très long terme » (retraite ou transmission), cette situation ne devra alors rien changer.

« Il serait idiot de retirer ses billes pour les placer un an sur le livret A, et se prendre des frais de sortie et d’entrée quand on y retournera. Cela grève les coûts ! », prévient Philippe Crevel.