in

Lidl :cette bonne nouvelle pour tous les Français !

Lidl :cette bonne nouvelle pour tous les Français !
Lidl :cette bonne nouvelle pour tous les Français !-© Lidl

Lidl annonce une bonne nouvelle qui va ravir tous les Français. Tout le monde va pouvoir s’y mettre. On vous explique tout !

Lidl :cette bonne nouvelle pour tous les Français !

Avec une popularité croissante, lenseigne allemande s’est hissée au cinquième rang des distributeurs en France. Elle compte désormais plus de 1500 magasins répartis dans tout le pays, et détient une part de marché de 7,7 % d’après l’étude P4 Kantar publiée en mai 2023.

Alors que la marque allemande a déjà étendu son activité d’e-commerce dans plusieurs pays européens comme l’Espagne, la Belgique, les Pays-Bas ou encore la Pologne, le célèbre hard-discount allemand n’offre pas de service de drive ni de site d’e-commerce en France.

Le site de Lidl se limite à mettre en avant les catalogues de l’enseigne, les offres du moment ainsi que son univers vins ou voyages. Mais tout cela va évoluer très prochainement !

Lidl envisage de lancer son site d’e-commerce dans les semaines à venir. Une nouvelle qui réjouira sans aucun doute tous les Français qui pourront enfin en profiter. Selon les informations rapportées par La Dépêche, la marque allemande dévoilera les détails de cette initiative le mardi 23 mai 2023.

Selon Lebensmittelzeitung, comme relayé par le magasine LSA, Lidl, ce site de e-commerce se fera cette année en France. Contacté par LSA, Michel Biero, directeur exécutif des achats indique travailler sur « un projet d’e-commerce, mais axé sur le non alimentaire« .

« Vous perdez tout ce qu’on appelle l’achat d’opportunité ».

« Il y a clairement une carte à jouer sur l’e-commerce alimentaire. On est en réflexion et on va poursuivre toutes ces réflexions (…) probablement pas du drive mais du click & collect ou de la livraison à domicile dans les zones urbaines. », assurait-il en 2020 auprès de BFM Business.

S’il a toujours été contre le « drive« , c’est parce que « Derrière, précise-t-il, vous perdez tout ce qu’on appelle l’achat d’opportunité ». En d’autres termes, « l’achat impulsif » comme une barre de chocolat à la caisse.

« Le problème de l’e-commerce, c’est que le client veut acheter au même prix que dans un magasin(…) Par contre, ajoute-t-il, il y a tout l’aspect transport, tout l’aspect logistique qui coûte très cher. Et donc, en terme de rentabilité, ce n’est pas le meilleur moyen de faire fonctionner l’entreprise. »