in ,

L’escroquerie d’urgence familiale vient en France !

lescroquerie-durgence-familiale-vient-en-france

L’escroquerie d’urgence familiale se présente comme suit : « Bonjour maman/papa. Mon téléphone est cassé. C’est mon nouveau numéro de téléphone. Envoie-moi un message via Whatsapp. » En effet, c’est une nouvelle forme d’arnaque est en train d’envahir toute la France.

Le « Hi Mum »

Connue sous le nom de « Hi Mum » (« Hello Mama ») dans les pays anglophones, elle a une triste réputation, rapporte The Independent. En effet, récemment, l’escroquerie d’urgence familiale a été dénoncée sur la rizière de l’Hexagone.

Selon l’ACCC (Australian Competition and Consumer Commission), cette escroquerie par SMS tuera 11 000 personnes rien qu’en Australie en 2022 avec une perte estimée à 7,2 millions de dollars (6,7 millions d’euros). Elle est également connue au Royaume-Uni et aux États-Unis.

Escroquerie d’urgence familiale : comment se passe-t-elle ?

Les malfaiteurs se comportent de la même manière à chaque fois, en envoyant des messages stéréotypés à partir de numéros inconnus commençant par « Bonjour maman » ou « Bonjour papa ». Un SMS dit que votre enfant a cassé son téléphone et vous suggère de le contacter via l’application WhatsApp.

Ensuite, il s’avère que l’enfant a visiblement un problème et réclame en urgence de l’argent pour acheter un nouveau téléphone portable. Il aurait promis un remboursement dès qu’il aurait pu accéder à son application bancaire. Et là, vous avez confiance, car il s’agit de votre propre enfant !

Pourtant, une fois l’argent transféré, la victime ne le revoit jamais. Étant donné que c’est souvent le cas avec ce type d’escroquerie, les arnaqueurs ciblent principalement les personnes âgées qui sont moins férues de technologie et plus faciles à convaincre.

Des astuces pour ne pas tomber dans le piège

Sur Twitter, le site Signal-Arnaques a publié vendredi 9 décembre un message avertissant que cette nouvelle arnaque avait atteint la France.

Bien sûr, si vous recevez un tel message, il ne faut absolument pas paniquer. Le meilleur réflexe est probablement de composer l’ancien numéro en tant que « fils » ou « fille ». Or, si son téléphone est bel et bien « cassé », logiquement, personne ne répondra… Par contre, si votre enfant décroche le téléphone, cela prouvera que c’était une tentative d’escroquerie.

Également, si personne ne répond, vous pouvez appeler des proches susceptibles d’être avec l’enfant pour lever vos doutes. Quand vous saurez qu’il s’agit effectivement d’une arnaque, vous pourrez l’indiquer sur le site Pharos du gouvernement.