in

Les Gayat (Familles Nombreuses), cet harcèlement de trop !

Les Gayat (Familles Nombreuses) cet harcèlement de trop !
Les Gayat (Familles Nombreuses) cet harcèlement de trop ! - © Instagram

C’est la rançon de la gloire dirait-on…Mais ce n’est jamais évident pour une famille composée majoritairement de jeunes enfants de subir, de façon quotidienne, un tel déferlement de haine. Les Gayat (Familles Nombreuses), cet harcèlement de trop qui vient de frapper le couple. La rédaction d’Il est Encore Temps vous raconte tout.

Depuis leur première apparition sur TF1 qui remontait déjà au courant de juillet 2020, ils continuent à déchaîner les passions sur la Toile. Suivi par pas moins de 407 000 personnes, rien que sur leur compte Instagram, toutes les publications du couple Soukdavone et Olivier sont scrutées à la loupe. Et leurs détracteurs ne manquent jamais leur moindre faux pas pour jeter de l’huile sur le feu. Les Gayat (Familles Nombreuses), cet harcèlement de trop.

« Stop au cyberharcèlement… »

Malgré l’acharnement presque thérapeutique de leurs haters pour leur mener la vie dure, c’est impossible pour Les Gayat de s’y habituer. Dès le premier moment où ces critiques virulents, ces derniers ont tout fait pour les décourager. Cependant, plus le temps passe, plus ces remarques désobligeantes deviennent de plus en plus violentes.

Il y a quelques mois de cela, Soukdavone Gayat avait même sollicité l’aides de ses fans pour tenter de mettre un terme à cet harcèlement qui fait beaucoup de tort à elle ainsi qu’à l’ensemble de sa famille.

C’est « du cyberharcèlement, décriait la mère de famille. Et il faut vraiment mettre un terme à toute cette haine envers nous », a-t-elle poursuivi.

La femme d’Olivier Gayat ne s’est pas arrêtée là. « Pourriez-vous s’il vous plaît partager le maximum de mon post contre le cyberharcèlement des familles nombreuses« , ajoutait-elle.

« Il faut vraiment que ces deux comptes fake sur Facebook soient bloqués et supprimés, précisait-elle. Mille mercis à vous. Moi, je dis stop au cyberharcèlement« , a-t-elle réitéré. Si son appel a été suivi par de nombreux abonnés, cela n’a pas découragé ses haters.

Les Gayat en vacance « avec l’argent de la CAF… »

Parti en vacances à la Réunion pour passer les fêtes de fin d’année, Soukdavone et Olivier n’ont pas échappé au message de haine. Un harcèlement de trop qui risque de troubler leur quiétude dans cette île paradisiaque.

« On profite à fond de nos vacances à la Réunion. Bonne journée à vous bisous« , postait Soukdavone en légende d’une courte vidéo du couple en train de siroter un cocktail.

« Avec l’argent de la CAF! Ou de vos placements de produits bidons qui arnaquent les gens« , a-t-on commenté. La réponse de la principale intéressée ne tarderait pas à venir…à Suivre !