in

Les bouteilles en plastique vont-elles être consignées en France ?

Les bouteilles en plastique vont-elles être consignées en France ?
Les bouteilles en plastique vont-elles être consignées en France ?- © Getty images

Prévu par le gouvernement en 2020, lors du vote de la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire, cette initiative a été de nouveau relancée ce 30 janvier 2023.

« Les Français vont payer deux fois »! Les bouteilles en plastique sur le point d’être consignées en France ? Serait-ce pour bientôt ? Le point avec l’équipe rédactionnelle d’Il Est Encore Temps.

Les bouteilles en plastique s’apprêtent à être consignées en France ?

« Lancement de la concertation sur la consigne des bouteilles. Étudier le scénario de la consigne et des leviers alternatifs pour atteindre nos objectifs de collecte, de recyclage et de réemploi.

Jusqu’à juin, toutes les solutions sont sur la table », partage sur son compte Twitter, la secrétaire d’État à l’Écologie, Bérangère Couillard.

« Les objectifs européens de taux de collecte des bouteilles en plastique, rappelle le portail Actu.fr, sont de 77 % en 2025 et 90 % en 2029″.

En Hexagone, « les performances plafonnent en dessous de 60 % parce que les emballages en plastique ne sont pas suffisamment bien collectés, voire pas triés du tout dans la plupart des poubelles de rue ou sur les lieux de travail« , peut-on lire.

« On doit inciter le consommateur à récupérer la consigne payée à l’achat, sans pour autant le pénaliser. La concertation aidera à déterminer le bon niveau. En dessous de 10 centimes par récipient, c’est trop peu », estimait Bérangère Couillard à nos confrères de Ouest-France.

« À partir de 15 centimes, cela devient plus efficace. Une bouteille plastique consignée a moins de chance d’être abandonnée », poursuit-elle ce dimanche 29 janvier 2023.

« Les Français vont payer deux fois » !

Autre élément dont il faut tenir compte : l’éventualité que cette consigne puisse conduire à un surcoût alimentaire, notamment pour les imprévoyants qui oublieraient de rapporter leurs bouteilles vides. Ceux-là ne vont effectivement pas pouvoir récupérer la « caution » versée pour l’achat de leur bouteille.

« Les Français vont payer deux fois. À la fois pour avoir un bac jaune et pour financer les automates », critique sur franceinfo Nicolas Garnier.

Selon le délégué général de l’association Amorce qui représente les collectivités locales, la bouteille plastique, « c’est probablement l’objet le mieux recyclé de France ».