Les 12 Coups de midi : les téléspectateurs ont la preuve certaine que Stéphane est avantagé par la production, ils sont fous de colère !

Les 12 Coups de midi : les téléspectateurs ont la preuve certaine que Stéphane est avantagé par la production, ils sont fous de colère !
Les 12 Coups de midi : les téléspectateurs ont la preuve certaine que Stéphane est avantagé par la production, ils sont fous de colère ! - © TF1

Alors que l’ouvrier d’usine de la fonderie GHM enchaîne les victoires dans Les 12 Coups de midi, les internautes s’agacent de jour en jour en prenant conscience du favoritisme dont l’actuel Maître de midi en fait l’objet. La rédaction d’Il Est Encore Temps vous raconte tout dans ses prochaines lignes !

publicité

Plus de doute possible pour les internautes ! Stéphane est vraiment avantagé par la production des 12 Coups de midi ! La preuve est là !

Stéphane des 12 Coups de midi est avantagé par la production, les internautes s’agaçent !

Depuis son arrivée en août dernier, le Haut-Marnais qui habite Eclaron (Saint-Dizier) en est à sa 141ème victoire dans le jeu culte de TF1. Il a déjà cumulé jusqu’à 544 643 euros de gains, vitrine de cadeaux inclus pour ses 5 étoiles mystérieuses.

publicité

Chaque jour, depuis six mois, les candidats qui viennent tenter lui voler la vedette repartent bredouille. Et ce dimanche 8 janvier 2023 n’a pas fait exception.

Le père de famille a encore une fois de plus remporté (aisément) une 141ème victoire, en battant Sébastien au Coup fatal. Une victoire qui pour beaucoup n’est pas méritée.

publicité

D’ailleurs, les téléspectateurs ne semblent plus douter du fait qu’il soit avantagé par la production du jeu. La preuve est bien là. Il n’y a qu’à voir les questions qui lui sont posées.

« Que font les Japonais quand ils disent très fort “HAKUSHON” », une question qui a été bien sûr laissée sans réponse par Sébastien (« Ils éternuent »).

publicité

Contre « Quel liquide salé coule des yeux quand on pleure ? » pour Stéphane. Si la réponse attendue était « Le liquide lacrymal ». Le Maître de midi a répondu : « larmes ».

« On l’accepte bien évidement », a précisé Jean-Luc Reichmann.

« C’est quand même une blague(…)sérieux » !

De quoi rendre les téléspectateurs fous de colère. « C’est quand même une blague, de la 1ère à la dernière manche, la différence de difficulté des questions entre celles posées à Stephane et celles posées à ses challengers, sérieux », s’énerve un internaute.

« Je ne comprends pas pourquoi on lui a posé les 5 questions de la fin ??? Fallait lui donner le fric directement vu le niveau des questions ! », s’agace un autre en faisant allusion au Coup de Maître.

« Encore aujourd’hui, avec des questions pareilles, il ne risque vraiment pas de partir », pouvait-on aussi lire sur Twitter.

publicité