in

Les 12 coups de midi : cette technique de triche imparable utilisée par certains candidats

Les 12 coups de midi : cette technique de triche imparable utilisée par certains candidats
Les 12 coups de midi : cette technique de triche imparable utilisée par certains candidats !-© TF1

Cette technique de triche imparable utilisée par certains candidats des 12 coups de midi révélé au grand jour. L’équipe d’Il Est Encore Temps vous donne tous les détails.

Céline, Stéphane, Paul El-Kharrat… Le coup d’envoi de la Grande Semaine du Combat des Maîtres sera pour ce 3 juillet 2023 !

La Grande Semaine du Combat des Maîtres débute le 3 juillet 2023, réunissant les 32 meilleurs Maîtres de Midi pour une semaine de compétition intense.

Le retour très attendu de Paul El-Kharrat sur TF1 ravira les téléspectateurs, tout comme la présence de Stéphane Patingre, classé dans le Top 5, et de la touchante Céline, tous deux ayant marqué l’année 2023.

Chaque jour, du lundi au jeudi, huit candidats s’affronteront à l’heure du déjeuner, se disputant deux places pour les demi-finales prévues le vendredi et le samedi.

Les 12 coups de midi : cette technique de triche imparable utilisée par certains candidats

Si la majorité de ces champions des 12 Coups de midi a déjà été accusée de tricherie par les internautes, le producteur du jeu n’est pas entièrement en désaccord avec cette opinion.

Selon lui, certains d’entre eux ont effectivement « triché » pour tenter de découvrir la personnalité qui se trouvait derrière la fameuse Etoile mystérieuse.

Selon Thibaut Pupa, lors d’une interview accordée en 2017 aux journalistes de Télé-Loisirs, « On pouvait, avec des systèmes de logiciels inversés, retrouver la photo en trente secondes sur internet ».

Le producteur de l’émission a admis qu« Il suffisait que le candidat aille sur les réseaux sociaux pour avoir la réponse ».

Malgré cela, la production a adopté une attitude tolérante envers les candidats, car, selon toujours Thibaut Pupa, « en général, ils sont de bonne foi ».

Il a pris l’exemple de Romain, le « pompier de l’été« , qui était particulièrement doué avec les étoiles. « Peut-être qu’il arrivait à chercher sur internet. Mais je n’appelle pas ça de la triche, parce qu’il travaillait beaucoup en partant des indices. Il avait aussi une vraie culture« , admettait-il.