in

Les 12 coups de midi : cette raison spéciale pour laquelle Jérôme a droit à une chaise sur le plateau 

Les 12 coups de midi : cette raison spéciale pour laquelle Jérôme a droit à une chaise sur le plateau 
© TF1

Dans les 12 coups de midi, voici cette raison spéciale pour laquelle Jérôme a droit à une chaise sur le plateau. Les détails.

Il n’est là que depuis 13 émissions et pourtant il a droit à une attention toute particulière. La production le permet de s’asseoir quand il le souhaite. Cette raison spéciale pour laquelle Jérôme a droit à une chaise sur le plateau des 12 coups de midi. C’est Jean-Luc Reichmann en personne qui en fournit l’explication.

Jérôme se confie sur ses soucis de santé.

C’est Jérôme qui enchante désormais chaque midi le plateau du jeu culte de TF1. Le père de famille et chef de chantier originaire de Bordeaux peut se réjouir d’avoir jusque-là, pu enregistrer 99 493 euros de gains.

Mais ce n’est pas tout ! Jérôme a réussi à prendre une place de choix dans le cœur de Jean-Luc Reichmann, à l’instar des autres champions avec qui il est resté très ami.

L’actuel Maître de midi a même déjà un petit surnom à lui : Jéjé. Il a tout récemment présenté son fils Tom et sa compagne Valérie aux fidèles téléspectateurs.

C’est depuis La Réunion qu’il intervient en visio pour le soutenir. Si le rythme des tournages n’a rien d’une sinécure, Jérôme fait tout pour tenir le plus longtemps possible.

Ce lundi 27 décembre, Jean-Luc Reichmann a indiqué pourquoi le père de famille avait droit à une chaise derrière son pupitre alors que tous les autres restent debout.

« On enregistre des émissions les unes à la suite des autres et physiquement, il vous est arrivé quelque chose », lançait-il la conversation.

« J’ai eu un souci de santé l’année dernière avec un problème au niveau du dos, expliquait le principal intéressé. J’ai eu une tumeur bénigne qui s’est logée entre les cervicales et on m’a posé une plaque avec des vis. Il faut que je fasse attention », révélait-il.

« Je suis en pleine forme et je suis sorti de tout ça mais de temps en temps, j’ai des petits rappels », rajoutait-il.

« Je n’ai plus rien aussi ! J’ai été plaqué et replaqué et regardez : 30 ans plus tard, tout va très bien ! »

« Je n’ai plus rien aussi ! J’ai été plaqué et replaqué et regardez : 30 ans plus tard, tout va très bien ! », lui confie à son tour le papa de Rosalie Reichmann tout en sautillant sur son plateau.

« Installez-vous confortablement ! On est là pour le confort de tout le monde, complétait-il. Donc si vous avez une petite faiblesse, vous vous asseyez et ça fait partie de la vie ! »

« Non seulement ça vous touche beaucoup mais ça donne aussi le moral aux personnes qui, comme vous ou moi, ont été opérées du dos. Imaginez-vous que je suis totalement avec vous ! »