in

Léa Salamé : sous pression sur France 2, elle est sur le point de craquer

Léa Salamé : sous pression sur France 2 elle est sur le point de craquer
© France 2

Léa Salamé est sous pression sur France 2, elle est sur le point de craquer… La rédaction d’Il est encore temps vous fait le point.

Conviée dans Quotidien, le rendez-vous animé par Yann Barthès sur TMC, pour la promotion de ‘Femmes puissantes, saison 2’, la maman du petit Gabriel a fait des révélations sur son rythme de travail et l’énorme stress que celui-ci lui provoque, pour la journaliste politique qu’elle est. Léa Salamé sous pression sur France 2, elle est sur le point de craquer.

« C’est tout le temps très stressant » !

Thomas Sotto a été contraint de se retirer de l’émission politique Élysée 2022. Et pour cause, le journaliste partage la vie de celle qui est responsable communication de Jean Castex. C’est Léa Salamé qui s’apprête à prendre l’antenne du programme politique aux côtés de Laurent Guimier.

À l’approche des présidentielles, les journalistes politiques sont sur le front. Et ce n’est pas toujours évident comme nous le confie l’acolyte de Laurent Ruquier.

« J’ai une vie assez stressante. En ce moment, le moment politique est très dur. Quand tu es journaliste politique, quand tu es en première ligne sur une matinale, sur l’émission politique, c’est assez dur », révélait Léa Salamé à Yann Barthès.

Si Léa Salamé est aujourd’hui une référence dans le métier, elle n’en est pas moins anxieuse. Elle reste toutefois enchantée par son métier.

« On a de la pression. Il y a l’audience, il y a les pressions politiques, il y a de la concurrence. Il faut se battre pour aller chercher le meilleur invité. C’est tout le temps très stressant », poursuit-elle.

« Et puis on se fait critiquer. Le service public est très critiqué en ce moment. On s’en prend parfois plein la gueule. Parfois, c’est justifié, parfois, c’est un peu dur. Donc tu te bâtis une armure, admettait-elle. Il faut, sinon tu flanches ».

Comment lui est arrivée l’idée de Femmes puissantes ?

Femmes puissantes, la série de l’été de la journaliste serait selon elle, « un accident de parcours ». Elle s’est retirée au printemps 2019 de l’émission politique à cause de son compagnon pour partir à la rencontre des « nouvelles femmes d’aujourd’hui ».

Rapidement, son livre s’est placé en tête des ventes de l’année. Une réussite imprévue, comme elle dirait si bien. « C’est un accident de parcours, cette histoire de Femmes puissantes. Ce n’est pas du tout ce que j’avais prévu de faire. C’est un moment où je devais me mettre en dehors de l’antenne de France Inter et de France 2 et on m’a dit : ‘pour être payée, fais une série d’été.' »