in

L’arnaque à l’italienne : de plus en plus de victimes prospérait au supermarché

Larnaque à litalienne : de plus en plus de victimes prospérait au supermarché
L'arnaque à l'italienne : de plus en plus de victimes prospérait au supermarché !-© Shutterstock

De plus en plus de victimes de l’arnaque à l’italienne prospérait au supermarché. Ce couple d’une vingtaine d’années a fait près d’une quinzaine au bout de quelques semaines seulement. L’équipe rédactionnelle d’Il Est Encore Temps vous en dit plus dans les prochaines lignes de cet article.

L’arnaque à l’italienne : de plus en plus de victimes prospérait au supermarché !

Après avoir fait vos courses et en revenant sur le parking, vous découvrez que le pneu de votre véhicule est à plat. Attention, ce n’est pas un imprévu ! C’est malheureusement le mode opératoire d’un couple d’escrocs qui sévissait en Haute-Garonne, rapportent nos confrères d’Actu.fr Toulouse.

Cette arnaque encore méconnue reprend effectivement les mêmes codes que celle de l’escroquerie « au pneu crevé » ou « à la durite« . Les escrocs attendent sur un parking de grandes surfaces pour attendre leurs « proies » avant de passer à l’action.

Avant même que les clients ne regagnent leur véhicule après leurs courses, les escrocs ont déjà eu suffisamment de temps pour crever discrètement l’un des pneus de la voiture ciblée.

Alors qu’ils entreprennent de réparer leur pneu avec leur cric, si toutefois ils en possèdent un, le couple d’escrocs intervient subtilement, proposant leur aide sous prétexte de bienveillance. Attention, beaucoup tombent facilement dans le piège ! En effet, il est difficile de distinguer un malfaiteur d’un non malfaiteur.

10 000 euros de préjudice.

Ce stratagème se montre particulièrement efficace, surtout lorsque la victime est une personne âgée incapable de réparer les dégâts par elle-même, comme le révèlent nos confrères.

Pendant qu’un des deux aigrefins se proposent d’aider la victime, son complice vole à son insu bijoux, argent en liquide, carte bancaire… dans l’habitacle.

Fort heureusement, ce couple d’origine roumaine a été arrêté. Le préjudice s’estimait déjà à pas moins de 10.000 euros. Le couple d’arnaqueurs ont été jugés en comparution immédiate le 7 juillet 2023.