L’allocation aux adultes handicapés : voici qui sont éligibles à cette aide

Lallocation aux adultes handicapés : voici qui sont éligibles à cette aide
© Var Matin

L’allocation aux adultes handicapés : voici qui sont éligibles à cette aide. On vous fait le point à travers notre article.

publicité

L’AAH est une aide financière qui a pour but d’assurer un revenu minimum aux assurés sociaux éligibles. Celle-ci est octroyée sous réserve de remplir quelques conditions, dont un critères de ressources. L’allocation aux adultes handicapés : voici qui sont éligibles à cette aide.

Elle est adressée aux individus ne pouvant pas travailler et qui disposent d’un faible ressource. Depuis le 1er avril 2021, le montant touché peut atteindre jusqu’à 903,60 euros.

publicité

Mais en gros, tout se fait cas par cas. Si la personne concernée possède le statut travailleur handicapé, alors qu’elle touche en même temps, une aide à l’emploi, cette personne ne pourra effectivement pas toucher le même montant qu’une personne sans aucun revenu.

Pour en profiter, remplissez un formulaire de demande d’allocation et envoyez-le à la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH). La Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH)  va se charger de valider ou non votre demande d’allocation.

publicité

Le délai de réponse demande à peu près quatre mois. Voici les critères d’éligibilité.

1er critère: le taux d’incapacité

Le taux d’incapacité compte parmi les facteurs déterminants pour savoir si le montant de votre allocation ou sa durée de versement soit validé ou non.

publicité

Selon votre handicap, la commission définit un taux d’incapacité. Si celui-ci est inférieur à 50%, la personne ne peut toucher cette allocation. Si celui-ci atteint les 80%, les chances de la toucher est très grande.

Entre 50 et 79%, la personne concernée doit prouver qu’elle présente réellement des difficultés pour trouver et occuper un emploi. Votre handicap est durable, évolutif ou temporaire ?

Un handicap est dit durable si la personne le porte pendant un an minimum.

2ᵉ critère: le niveau de ressources

Les ressources financières sont en cours de modification. Une pétition a été lancée en 2020 en vue d’une réévaluation des critères d’attribution de l’allocation.

Il a été demandé à ce que les revenus du conjoint ne soient plus intégrés dans les ressources globales de la personne avec un handicap.

Cette année, il y a abattement d’un montant de 5 000 euros sur les salaires du concubin, époux ou partenaire pacsé de la personne handicapée, selon l’article 202 de la loi des finances 

3ᵉ critère: l’âge et la résidence

Pour espérer toucher cette allocation, la personne handicapée doit au moins, être âgée de 20 ans. Des dérogations sont possibles à partir de l’âge de 16 ans si l’individu n’est plus à la charge de ses parents.

Un citoyen européen ne peut pas la toucher dans le cas où il n’habite pas en France depuis plus de 3 mois et s’il est au chômage.

 

publicité