in

Lady Diana : voici le montant de la fortune laissée par la princesse à sa mort, « Charles était très mécontent »

Lady Diana : voici le montant de la fortune laissée par la princesse à sa mort, Charles était très mécontent
Lady Diana : voici le montant de la fortune laissée par la princesse à sa mort, « Charles était très mécontent » !-© Bestimage

Voici le montant de la fortune personnelle de Lady Diana à sa mort. On vous décrypte tout dans les lignes qui suivent…

« La princesse Diana a pris chaque centime qu’il avait à prendre ».

Cela fait 26 ans que la princesse Diana a succombé des suites d’un tragique accident de voiture sous le pont de l’Alma à Paris.

A 36 ans, l’ancienne épouse du Roi Charles III laissait derrière elle William et Harry, les deux princes âgés de 15 et 12 ans.

Elle était accompagnée de son amant Dodi Al-Fayed qui a lui aussi perdu la vie dans cet accident. A combien pouvait s’éléver la fortune personnelle de la princesse de Galles ?

Tandis qu’elle est issue d’une famille très aisée de l’aristocratie britannique, Lady Diana a gagné plusieurs millions après son divorce avec le fils aîné de la reine Elisabeth II, acté le 15 juillet 1996.

Alors qu’elle tentait à peine de refaire sa vie, elle a rendu l’âme le 31 août 1997 en essayant d’échapper aux paparazzis.

Lady Diana était à la tête d’une fortune de 17 millions de livres sterling durant son décès. Son avocat lui aurait conseillé de renoncer à son titre d’Altesse Royale pour avoir plus d’argent.

« La princesse Diana a pris chaque centime qu’il avait à prendre. On m’a dit de tout liquider, tous ses investissements, afin qu’il puisse lui donner de l’argent. Charles était très mécontent de cela », indiquait à l’époque Geoffrey Bignell, responsable des finances de l’actuel monarque, auprès du Telegraph.

Voici ce dont les fils de la princesse ont hérité

Lady Diana aurait par ailleurs hérité d’une allocation lui permettant de gérer son bureau privé, chargé des œuvres de charité qui lui revenaient ainsi que de ses fonctions royales.

En outre, elle a toujours été autorisée à vivre dans ses appartements à Kensington Palace.

William et Harry ont dû attendre la trentaine avant d’hériter de la fortune de leur maman qui s’élévait déjà à 20 millions de livres.

Sans compter ses « bijoux, tenues de haute couture, meubles inestimables, sa fameuse robe de mariage conservée jusque-là dans un musée consacré à Diana à Althrop« , dévoile Gala.