in

La moitié des Français bénéficiera d’une hausse de salaire en 2023

La moitié des Français bénéficiera dune hausse de salaire en 2023
La moitié des Français bénéficiera d'une hausse de salaire en 2023 !-© Shutterstock

La moitié des Français bénéficiera d’une hausse de salaire en 2023. Il Est Encore Temps vous décrypte tout dans les lignes qui suivent…

La moitié des Français bénéficiera d’une hausse de salaire en 2023

Les négociations annuelles obligatoires, désormais centrées sur la rémunération, le temps de travail et le partage de la valeur ajoutée, « ont débuté plus tôt » cette année en France.

Selon une enquête de Mercer, « 87% des entreprises avaient clôturé ces négociations d’ici fin mars ».

Les augmentations salariales ont été au cœur des revendications des employés pour compenser l‘inflation élevée en 2022, et certaines de ces demandes ont été partiellement satisfaites au cours des discussions, comme « en témoigne l’augmentation médiane des salaires de base négociée », relaie bfmtv.com.

Les conclusions d’une étude menée de novembre 2022 à mars 2023 par le cabinet de conseil en ressources humaines indiquent que l’augmentation médiane des salaires atteint 4,95%.

Autrement dit, « la moitié des salariés » auront droit à une « hausse de salaire inférieure à 4,95% », tandis que « l’autre moitié verra son salaire augmenter davantage ».

Parmi les 142 sociétés interrogées dans le cadre de cette enquête, les augmentations salariales s’échelonnent de 2,8% à 8%.

Le cabinet Mercer rappelle que l’augmentation médiane issue des négociations annuelles obligatoires était seulement de 2,8% pour la période 2021-2022.

Toutefois, l’inflation établie par l’Insee s’élevait à 5,2% au cours de cette même année, conduisant ainsi des mouvements sociaux dans divers secteurs économiques à la fin de l’année 2022, avec les syndicats revendiquant des hausses de salaires conséquentes pour y faire face.

Cette année, les accords conclus devraient rapprocher un peu plus les augmentations salariales de l’évolution des prix, étant donné que l’Insee prévoit une inflation de 5% pour 2023.

« Ces augmentations générales ont été accordées par la plupart des entreprises à tous les salariés » !

Une tendance marquée vers un recours plus fréquent aux augmentations générales est observée. Leur niveau médian atteint désormais 3%, soit une nette progression par rapport à l’année 2022 où il se situait à 1,1%.

« Ces augmentations générales ont été accordées par la plupart des entreprises à tous les salariés, à l’exception des cadres supérieurs et des dirigeants, contrairement aux années précédentes où elles étaient réservées aux salaires les plus bas », indique Cyrille Bellanger, directeur du conseil en rémunération chez Mercer France.

L’augmentation individuelle médiane s’élève pour sa part à 2% suite aux négociations 2022-2023.