Kystes, infections : alerte, les déodorants en crème de la marque nuud « temporairement suspendue »

Kystes, infections : alerte, les déodorants en crème de la marque nuud temporairement suspendue
Kystes, infections : alerte, les déodorants en crème de la marque nuud « temporairement suspendue » !-© iStock

En raison des nombreuses plaintes provenant des utilisateurs, Nuud, le déodorant star d’Instagram est retiré du marché comme indiqué le 6 septembre dernier dans le communiqué publié par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).

Kystes douloureux, infections : les déodorants Nuud « suspendus » à cause d’effets indésirables rapportés par les utilisateurs

Oui, il s’agit bien de ce déodorant avec son joli packaging rose « sans sels d’aluminium, totalement naturel, vegan, fait dans un tube biodégradable… (bla, bla,bla) Bref, un 10/10. »

Il se trouve que l’usage de ce produit cosmétique dit « naturel » a conduit à l’apparition « d’effets indésirables tels que des kystes douloureux au niveau des aisselles, parfois accompagnés d’une infection traitée par des antibiotiques », dévoile l’agence du médicament.

Depuis l’annonce de l’ANSM, « les influenceuses ont été nombreuses à faire leur mea culpa« , notamment celles qui avaient promu le produit, relaient nos confrères du magazine Paris Match.

A l’issue des échanges avec le fabricant, précise encore l’ANSM, tous les lots disponibles dans les points de vente (et chez les distributeurs) ont été retirés du marché.

D’après l’ANSM, le problème réside en « la forme galénique du déodorant, une pommade majoritairement grasse, qui favoriserait l’obstruction des pores des aisselles avec la possibilité d’une surinfection microbienne, par un effet occlusif ».

Néanmoins, ajoute-t-elle, « les ingrédients entrant dans la composition du déodorant Nuud ne sont pas considérés individuellement comme à l’origine des effets indésirables rapportés ».

« Une nouvelle formule est en cours » !

Les personnes fragiles, celles « sensibles aux infections », celles atteintes de la maladie de Verneuil ou celles allergiques aux antibiotiques sont les plus à risque.

Dans la plupart des cas signalés, les kystes ont disparu lorsque les personnes ont arrêté d’utiliser le produit ou ont suivi les traitements prescrits.

Sur le site de Nuud, il est indiqué que le déodorant est « temporairement indisponible ». La marque précise toutefois travailler sur une « nouvelle formule moins grasse ».