in

JT 20H : Anne-Claire Coudray quitte TF1

JT 20H : Anne-Claire Coudray quitte TF1
JT 20H : Anne-Claire Coudray quitte TF1 !-© ABACA

Anne-Claire Coudray a ouvert son journal de 13h de ce 12 février 2023 sur le retour du Carnaval de Nice pour son 150ème anniversaire. Le 20h de TF1 a été marqué par des actualités dramatiques.

La journaliste est revenue sur l’accident meurtrier provoqué par Pierre Palmade avec le témoignage d’un pompier présent sur la scène. A un moment, Anne-Claire Coudray quitte le JT de 20H de TF1. L’équipe rédactionnelle d’Il Est Encore Temps vous explique tout dans les prochaines lignes de notre article.

Anne-Claire Coudray évoque la perte d’un bébé

Ont été également diffusées, des images de la perquisition du domicile de l’humoriste de 54 ans à Cély-en-Bière (Seine-et-Marne) dans le cadre de l’enquête menée par la police et la gendarmerie.

La maman d’Amalia a rappelé que la femme grièvement blessée dans l’autre voiture avait fait une fausse couche.

Anne-Claire Coudray a également évoqué l’arrestation de promoteurs turcs des bâtiments ravagés par le séisme ou encore les ballons chinois détruits par les avions de chasse américains.

Un reportage sur les jeunes agriculteurs qui ont quitté la vie parisienne monotone a aussi été diffusé. Ces derniers qui sont partis tenter un nouveau challenge au contact de la nature.

JT 20H : Anne-Claire Coudray quitte le plateau de TF1

Anne-Claire Coudray a ouvert une page spéciale sur l’Ukraine à 20h18. Elle a quitté le plateau afin d’introduire le sujet.

Au contact des habitants, la présentatrice de 46 ans s’est rendue aux portes de Kiev pour constater les stigmates de la guerre débutée suite à l’invasion russe 1 an plus tôt.

Anne-Claire Coudray est allé à Boutcha. La reconstruction de la ville martyre témoin de crimes de guerre horribles est actuellement en cours.

« Depuis un an, rappelle Anne-Claire Coudray, la justice ukrainienne a ouvert 66 000 enquêtes pour viol, meurtre et destruction. Mais pourra-t-on un jour identifier et juger les coupables ? », s’interroge-t-elle.

Une enquête édifiante du reporter Michel Scott faisant l’autopsie d’un crime de guerre a été abordée. Ce dernier affichait comment un drone ukrainien avait filmé le meurtre de Maxime et Ksenia Iovenko.

L’équipe de TF1 est allée à la rencontre du petit enfant présent durant le drame et ultérieurement recueilli par sa grand-mère.