in

JT 13H : Jacques Legros « lassé » de Jean-Pierre Pernaut, révélations chocs

JT 13H : Jacques Legros lassé de Jean-Pierre Pernaut, révélations chocs
JT 13H : Jacques Legros "lassé" de Jean-Pierre Pernaut, révélations chocs !- © TF1

JT 13H : Jacques Legros « lassé » de Jean-Pierre Pernaut, révélations chocs entre les deux journalistes de TF1.

Après la mort du pape du 13 heures de TF1, les langues se délient. Entre le célèbre présentateur et son éternel joker, les relations étaient loin d’être idylliques. JT 13H : Jacques Legros « lassé » de Jean-Pierre Pernaut, révélations chocs.

« On n’a pas besoin d’être amis pour ne pas être ennemis.« 

En 24 ans, confiait Jacques Legros auprès du site dhnet.be, ils se croisaient à peine dans les couloirs de TF1.

« Je partais le vendredi après le JT et lui arrivait le lundi pour démarrer sa semaine. On se croisait rarement », révélait celui qui remplace actuellement Marie-Sophie Lacarrau.

Mais cela ne les a pas dispensés de quelques accrochages qui ont d’ailleurs beaucoup fait parler.

« Avec Carole Rousseau aussi, on n’avait aucun contact en dehors de Plein les yeux alors que lorsqu’on était sur le plateau, on passait pour les meilleurs potes du monde. On nous a d’ailleurs mariés 120 fois !(…) On n’a pas besoin d’être amis pour ne pas être ennemis.« , commentait Jacques Legros.

S’il n’a pas manqué de rendre hommage à Jean-Pierre Pernaut dans un chapitre de son livre, Derrière l’écran : 40 ans au cœur des médias, il n’a pas non plus manqué de jouer franc-jeu en révélant une facette méconnue du journaliste décédé : il serait du genre à « ne pas supporter les remises en question« .

Les choses ont éclaté lors du premier confinement. Le mari de Nathalie Marquay n’a pas vu d’un bon œil à ce que TF1 l’ait écarté du JT.

Jacques Legros ras-le-bol du comportement de Jean-Pierre Pernaut, il balance du lourd !

« Il voulait garder le premier rôle et sollicitait l’équipe plus que nécessaire, déplorait son joker. Il voulait de plus en plus prendre la main sur l’ensemble du journal«  alors que sa présence n’était plus que limitée à une chronique à la fin du journal.

« À un moment donné, Jean-Pierre Pernaut a commencé à commenter et critiquer le journal qu’on était en train de faire. Je sentais que ça commençait à lasser l’équipe », racontait-il.

« Je commençais à bouillir intérieurement, jusqu’au jour où j’ai éclaté, rassemblé mes affaires et repris le chemin du parking et de ma voiture. Puisqu’il voulait faire le journal à ma place, qu’il vienne le faire son JT !« , se rappelle Jacques Legros.

Des propos qui n’ont bien sûr pas plus à la veuve de JPP. Une « jalousie post-mortem » ,réagissait l’ancienne Miss France au micro de Virgin Radio.