in

Johnny Hallyday : son frère de cœur est mort, il a caché sa maladie jusqu’à la fin !

Johnny Hallyday : son frère de cœur est mort il a caché sa maladie jusquà la fin !
© Femme Actuelle

Johnny Hallyday : son frère de cœur est mort, il a caché sa maladie jusqu’à la fin ! On vous donne plus de détails à travers cet article.

La mauvaise nouvelle est tombée ce mercredi 22 décembre 2021. Johnny Hallyday : son frère de cœur est mort, il a caché sa maladie jusqu’à la fin !

« Notre relation a duré beaucoup plus longtemps que bien des couples » !

Il s’agit de Robin Le Mesurier, l’éternel guitariste du Taulier qui a rendu l’âme à 68 ans. Celui qui a accompagné sur scène durant vingt-trois ans le défunt mari de Laeticia Hallyday aurait souffert d’un cancer qu’il a tenté de cacher jusqu’au bout.

Guitariste de Rod Stewart de 1980 à 1986, il partageait également la scène avec Johnny Hallyday de 1994 à 2017. Quelques semaines encore, c’est dans Le Parisien qu’il avait confié :

« La première fois que j’ai rencontré Johnny, à Los Angeles, c’est comme si nous nous étions toujours connus. Et nous ne nous sommes plus quittés », commençait-il par raconter.

« En 23 ans de collaboration, nous n’avons jamais eu un seul désaccord. Notre relation a duré beaucoup plus longtemps que bien des couples, assurait-il. C’était un homme et un ami extraordinaire. »

« On avait suggéré une fois à Johnny de me remplacer, mais il avait répondu : ‘Non, Robin, c’est mon sang.' », rajoutait-il non sans émotions.

« Nous étions des frères ! Il comblait le vide laissé par la mort de mon propre frère(…) Nous nous appelions tous les jours. »

Interviewé novembre dernier par RTL, Robin Le Mesurier a fait savoir que leur « relation a duré bien plus longtemps que beaucoup de mariages… C’est un homme si spécial(…) Il était devenu comme un frère. Nous les musiciens, il nous intégrait sur scène. Ce n’était pas un groupe et un chanteur. C’était lui et nous, tous ensemble. »

« J’ai l’impression qu’on m’a arraché le cœur, confiait-il auprès de France Dimanche à la mort de Johnny Hallyday. Nous étions inséparables ».

« L’annonce de sa mort m’a fait un tel choc que, presque trois ans plus tard, je ne réalise toujours pas. (…) Il me manque terriblement. Mais je suis persuadé que son esprit veille sur moi. Je sens sa présence… ».

« Nous étions des frères ! Il comblait le vide laissé par la mort de mon propre frère(…) Nous nous appelions tous les jours. », rajoutait celui que Laeticia Hallyday considère comme un membre de sa famille.