Jean-Luc Reichmann : un nouveau scandale frappe l’animateur, trois ans après l’affaire Quesada

Jean-Luc Reichmann : un nouveau scandale frappe lanimateur trois ans après laffaire Quesada
© TF1

Jean-Luc Reichmann : un nouveau scandale frappe l’animateur, trois ans après l’affaire Quesada. Le point à travers cet article.

Mauvaise nouvelle pour Jean-Luc Reichmann : un nouveau scandale frappe l’animateur, trois ans après l’affaire Quesada.

En avril dernier, une participante des 12 Coups de Midi, répondant au nom de Harmony, avait marqué les esprits du public en racontant que sa fille a été victime du syndrome du bébé secoué.

Le jeu de Jean-Luc Reichmann mêlé à un autre scandale 3 ans après l’affaire Christian Quesada.

Si l’enfant va aujourd’hui beaucoup mieux, la maman a été accusée durant l’enquête… Ce qui n’est pas bon ni pour Jean-Luc Reichmann ni pour la production.

En 2019, Christian Quesada, le recordman de l’époque, était condamné pour « corruption de mineurs » et « détention et diffusion d’images pédopornographiques ».

« Les prédateurs s’immiscent dans le moindre espace. On ne sait jamais d’où ils peuvent surgir. Je l’ai vécu de plein fouet dans mon quotidien » confiait d’antan Jean-Luc Reichmann auprès de Télé Star.

« La justice a parlé et ce n’est plus mon histoire. Il a fallu que je prenne de la distance, ce que j’ai fait depuis longtemps », poursuivait le compagnon de Nathalie Lecoultre, très affecté par cette histoire.

Trois ans après cette sombre affaire, l’animateur de 61 ans doit faire face à un nouveau scandale. Harmony, une des candidates des 12 coups de midi serait mêlé à une sordide affaire.

« C’est la chose le plus horrible qu’on puisse faire à un enfant ! » déclarait la jeune femme.

« Avec un seul geste qui paraît anodin, la petite fille que vous voyez et qui va bien, a été opérée cinq heures. Elle a eu des drains jusqu’à ses 18 mois parce qu’elle a fait deux hémorragies cérébrales et deux rétiniennes à 4 mois et demi…« , racontait-elle.

« L’hôpital a fait un signalement » !

Un témoignage qui selon France Dimanche, a attiré la compassion de Jean-Luc Reichmann. La production se demandait si cette histoire affectant l’originaire de Haute-Savoie n’allait pas encore salir l’image de l’émission.

Cette maman a été accusée par l’association « Stop Bébé Secoué ». Rapidement, elle s’est justifiée sur le fait de ne pas en être à l’origine.

« L’hôpital a fait un signalement, mais l’enquête a été classée sans suite, faute de preuves. Je ne peux pas dire qui a secoué Victoire, mais ce n’est pas moi ! » assurait-elle à l’époque.