in

Jean-Luc Reichmann : « Quand nous avons tourné (Joséphine, ange gardien), j’avais perdu 7 kg à cause du Covid-19 »

Jean-Luc Reichmann : Quand nous avons tourné (Joséphine ange gardien) javais perdu 7 kg à cause du Covid-19
© Bestimage

Jean-Luc Reichmann : « Quand nous avons tourné (Joséphine, ange gardien), j’avais perdu 7 kg à cause du Covid-19 ». Ses confidences CHOCS.

Dans le numéro inédit de Joséphine, ange gardien, diffusé le lundi 27 décembre 2021 sur TF1, le compagnon de Nathalie Lecoultre se met dans la peau d’un entraîneur de patinage qui va tenter de remettre en selle un ado en difficulté. Jean-Luc Reichmann : « Quand nous avons tourné (Joséphine, ange gardien), j’avais perdu 7 kg à cause du Covid-19 ». Suivez son interview auprès de nos confrères de Télé-Loisirs.

Pourquoi ce retour dans Joséphine, ange gardien treize ans plus tard ? 

Rappelons qu’en 2008, Jean-Luc Reichmann avait déjà tourné un épisode de la série culte de TF1.

Partageant « les mêmes combats en faveur de l’enfance » que Mimie Mathy, l’animateur-comédien révèle ne pas pouvoir « refuser ce scénario qui nous met en scène venant en aide à un enfant qui a lâché la rampe« . Ceci rejoint la quête de Léo Matteï.

Avez-vous eu des difficultés à vous mettre dans la peau de Gabriel ?

« Juste avant le tournage, confie le célèbre animateur des 12 coups de midi. J’ai été frappé par le Covid. La production et les comédiens ont été fantastiques, car ils ont accepté de le décaler de trois semaines », donnait-il le ton.

Le père de six enfants d’ensuite rajouter : « Après l’épreuve que je venais de traverser, je suis arrivé avec beaucoup d’humilité et des émotions à fleur de peau ».

Celui-ci d’ensuite alors venir au fin fond de la question. « Pour jouer Gabriel, j’ai essayé de ressembler à ce que je suis dans la vie. Pour le côté sportif, ayant fait beaucoup d’arts martiaux, plus jeune, j’avais des bases ».

« Cela dit, a-t-il tenu à préciser, pour la petite histoire, quand nous avons tourné, j’avais perdu 7 kg à cause de la maladie. Du coup, je flotte un peu dans les sweats à capuche et les blousons que je porte ».

Que préférez-vous le plus : animer Les 12 Coups de midi ou interpréter des personnages ? 

« J’aime dire que la vie est une grande fête foraine, autant essayer tous les manèges ! Que ce soit au Scrabble, au backgammon ou à l’écran, j’aime jouer. Si, en plus, explique-t-il. Je peux en profiter pour faire passer des messages de prévention rassembleurs pour toute la famille, je suis ravi« .

Celui qui passera les fêtes à Toulouse et dans le Jura de conclure : « C’est important de comprendre qu’il faut profiter de la vie et partager des instants ensemble ».