in ,

Jean-Luc Reichmann harcelé et traumatisé, confidence intime du présentateur des « 12 Coups de Midi »

Jean-Luc Reichmann harcelé et traumatisé confidence intime du présentateur des 12 Coups de Midi
© TF1

Jean-Luc Reichmann harcelé et traumatisé, confidence intime du célèbre présentateur des « 12 Coups de Midi ».

La vie ne lui a pas toujours souri. Jean-Luc Reichmann harcelé et traumatisé, confidence intime du présentateur des « 12 Coups de Midi ».

« J’ai surmonté ce traumatisme par l’humour et par l’amour des miens »

Avoir une tache au beau milieu du visage, ce n’est pas toujours facile à assumer. Jean-Luc Reichmann n’a pas fait exception.

Cette tache de vin lui a beaucoup marqué durant l’enfance et l’adolescence. En vérité, il s’agit d’un angiome présent dès la naissance des suites d’une malformation des vaisseaux sanguins.

Cette tache lui a valu d’être affublée d’un surnom bien méprisant, « la tache ». Ce qui n’est pas facile à gérer, notamment pour un enfant comme lui. Les élèves comme ses professeurs se plaisaient à lui traiter de la sorte.

« J’ai surmonté ce traumatisme par l’humour et par l’amour des miens », confiait-il.« Je pense aujourd’hui que ce sont nos petites différences qui vont faire la différence, il faut en faire quelque chose de positif. » 

« J’ai fait de la différence mon combat. C’est pour ça que quand j’ai commencé à présenter ‘Les Z’Amours’ sur France 2, très vite je n’ai plus voulu qu’on cache ma tache avec du maquillage. J’ai une tache sur le nez, il fallait que les gens le sachent », poursuivait-il.

D’ailleurs, il y tient tellement au point d’avoir signé une clause spécifique figurant sur son contrat et sans laquelle il n’anime pas. Il avoue également être très intransigeant sur les sous-titres. .

« Quand j’ai dit ‘on va sous-titrer les émissions parce que ma petite sœur ne comprend pas étant sourde profonde’, personne ne sous-titrait les émissions de divertissement », faisait-il savoir auprès de Télé Magazine. 

« C’était une évidence que ça devienne un combat. C’est d’ailleurs dans mes contrats. Il y a une clause qui dit que toutes les émissions que je présente doivent être sous-titrées pour les malentendants et pour les sourds », rajoutait le compagnon de Nathalie Lecoultre.

« Vous imaginez pour moi la blessure, d’avoir mis quelqu’un comme ça en avant » !

S’il y a aussi une chose qui l’a traumatisé, c’est bien l’affaire Quesada. « Les prédateurs s’immiscent dans le moindre espace. On ne sait jamais d’où ils peuvent surgir. Je l’ai vécu de plein fouet dans mon quotidien ».

« Vous imaginez pour moi la blessure, d’avoir mis quelqu’un comme ça en avant, la fierté de se dire que c’est un exemple. C’était un exemple ».

« Son histoire faisait rêver, elle était extraordinaire. Chaque personne pouvait s’identifier, en se disant que cette personne était au RSA. Et bien sûr, je culpabilise, je me demande comment j’ai pu passer à côté de ça, évidemment, vous imaginez que je dors bien en ce moment ? », confiait-il lors de son passage dans C à vous.