in

Jean-Luc Reichmann : confidences bouleversantes sur la maladie de sa mère

Jean-Luc Reichmann : confidences bouleversantes sur la maladie de sa mère
© TF1

Jean-Luc Reichmann : ses confidences bouleversantes sur la maladie de sa mère en plein direct des 12 Coups de midi sur TF1. Les détails.

Aux commandes d’un numéro inédit de son divertissement de la mi-journée sur TF1, Jean-Luc Reichmann fait des confidences bouleversantes sur la maladie de sa mère.

Marion, candidate des 12 coups de midi, fait une touchante confidence.

Intervenant sur le plateau du jeu culte de TF1 en septembre dernier, une candidate du nom de Marion a fait des confidences au sujet de sa maladie, qui lui a valu déjà cinq séances de dialyses par semaine pendant près de « cinq ans et demi ».

Et ce, jusqu’à ce qu’un de ses proches, dont son frère, lui a fait don de son rein. « J’attendais un donneur et c’est mon frère qui s’est présenté à moi et m’a donné un de ses reins », indiquait-elle.

Un « cadeau de Noël en avance » de la part de Nicolas, affirmait encore Marion au sujet de celui qu’elle considère comme « un guerrier » : « J’ai été greffée le 20 décembre 2018 ».

 « Je le remercie tous les jours. Je revis, je démarre une autre histoire.« , lui rendait-elle hommage en plein direct des 12 coups de midi.

« C’est le cas de ma maman donc je pense très, très fort à ma maman que j’aime, évidemment » !

Une confidence qui n’a pas manqué d’émouvoir Jean-Luc Reichmann. « C’est beau ce que vous dites parce que la dialyse c’est quand même très, très contraignant. Très très lourd« , complétait le compagnon de Nathalie Lecoultre, non sans émotions.

« La dialyse, c’est quand même très contraignant, très lourd. C’est plusieurs fois par semaine », poursuivait-il avant d’évoquer la santé de sa mère, Josette, qui a dû elle aussi, suivre le même traitement.

« C’est le cas de ma maman donc je pense très, très fort à ma maman que j’aime, évidemment », en profitait l’interprète de Léo Matteï, le commandant de police qui fait partie de la brigade des mineurs.

Un échange très touchant que le papa de six enfants a conclu en ces termes : « Merci à votre frère et merci à vous de faire des déclarations telles que celle-ci, car ça peut aider beaucoup de personnes. Moi, je pense à ma maman et puis vous à votre frère (…). Merci à vous Marion ! »