in

Jade (Koh-Lanta, La Légende) brise le silence autour de la tricherie de Teheiura !

Jade (Koh-Lanta La Légende) brise le silence autour de la tricherie de Teheiura !
© TF1

Jade (Koh-Lanta, La Légende) brise le silence autour de la tricherie de Teheiura et ce, pour la première fois ! On vous dévoile tout !

Koh-Lanta a été en 2021, marquée par les rumeurs de tricheries alimentaires qui ont fini par entacher le jeu d’aventure de la première chaîne. Si depuis, beaucoup de candidats ont porté leur avis là-dessus, Jade s’est toujours gardée de s’exprimer. Pour la première fois, Jade (Koh-Lanta, La Légende) brise le silence autour de la tricherie de Teheiura !

Cette prise de parole teintée d’humour de Jade.

Sa réponse n’a pas manqué de faire rire les internautes. C’est notamment la raison pour laquelle l’aventurière n’a jamais fait part de sa version des faits par rapport à la grosse polémique qui a touché Koh-Lanta, La Légende.

Le peu que l’on puisse dire, c’est que la jeune femme a beaucoup donné dans cette aventure. Voilà qui l’a mené tout droit jusqu’à l’épreuve de l’orientation. Malencontreusement, son aventure s’est arrêtée là.

Interrogée sur les tricheries en question, Jade ne se faisait pas prier pour dire le véritable fond de sa pensée. La mère de famille a misé sur le ton de plaisanter en évoquant la tricherie alimentaire de Teheiura.

Rappelons que l’aventurier polynésien a décidé d’avouer son méfait et ce, malgré les risques encourus. En vendant la mèche, il s’est fait exclure de Koh-Lanta, La Légende. Mentir serait allé contre ses principes et les valeurs qu’il a toujours prônées.

En entretien par les journalistes de Nice Matin, Jade avait déploré le fait que Teheiura n’ait pas eu l’intention de partager la nourriture qu’il avait commandée avec elle. La jeune femme laissait entendre qu’elle en aurait bien besoin.

« Je suis tombée des nues » !

Teheiura n’est pas le seul à en avoir profité de l’hospitalité des locaux. « Il y aurait Claude, Phil, Sam, Laurent, Jade et Coumba », avait de son côté, affirmé Myriam Palomba, directrice déléguée du magazine Public auprès de Touche pas à mon poste.

Jade assure ne pas faire partie de ces escapades. « Je suis tombée des nues », avouait-elle.

« Les soirs de conseil, on dort ! Nous sommes hypersurveillés, hypergardés. Ces soirées clandestines, je ne peux rien vous en dire. C’est dangereux de tenter ça », indiquait-elle on ne peut plus tôt.