in

Jacques Legros, le joker de Marie-Sophie Lacarrau décroche enfin ce contrat qu’il a tant espéré !

Jacques Legros le joker de Marie-Sophie Lacarrau décroche enfin ce contrat quil a tant espéré !
© TF1

Le célèbre présentateur âgé de 70 ans détient désormais un nouveau statut, et ce, depuis de nombreux mois. Jacques Legros, le joker de Marie-Sophie Lacarrau décroche enfin ce contrat qu’il a tant espéré. Les détails à découvrir dans les prochaines lignes.

Depuis la fin du mois de décembre 2021, il détient les rênes du 13 h de TF1. Les choses vont rester ainsi pendant une période indéterminée, car la titulaire du poste n’est pas toujours en état de reprendre son fauteuil. Jacques Legros, le joker de Marie-Sophie Lacarrau décroche enfin ce contrat qu’il a tant espéré !

« Marie-Sophie ne peut pas revenir si elle n’est pas complètement guérie« .

Jusqu’à présent, aucune date de retour n’a été mentionnée par la direction générale de la chaîne privée, TF1. Souffrant d’une grave « infection à l’œil« , Marie-Sophie Lacarrau poursuit sa longue convalescence.

Interrogé par nos confrères du Parisien il y a quelques jours sur l’évolution de son état, Jacques Legros n’a pas rassuré les fans de la maman de Tim et Malo.

« Avec la lumière qu’on se prend en plateau, Marie-Sophie ne peut pas revenir si elle n’est pas complètement guérie. Ça peut prendre six mois« , expliquait en effet l’ancien joker de Jean-Pierre Pernaut.

Quant à sa position vis-à-vis de cette absence inattendue de sa collègue, Jacques Legros reste transparent. « On m’a d’abord dit de me tenir disponible trois jours, puis une semaine, puis une autre. Là, je vise fin mars. On verra après« .

« C’est moi qui déciderai de la date…« 

Présent à l’antenne depuis le courant de l’année 1998, Jacques Legros, il était pigiste jusque-là. Mais il y a quelques mois, il a réussi à changer de statut pour un contrat à durée indéterminée « avec un salaire de joker« .

« Ça faisait un moment qu’on en parlait« , précisait le journaliste. « Ça me donne un statut plus carré avant d’envisager une sortie, même si on m’assure qu’il n’y a pas d’urgence à ce que je parte« , poursuivait-il.

« C’est moi qui déciderai de la date, quand je serai fatigué ou que je n’en aurai plus envie, assurait-il. Rassurez-vous, ça sera avant dix ans. Mais rien est fixé encore« , ajoutait-il. « Tant que je ne fais pas trop vieux con à l’antenne, je serai présent« , a-t-il conclu.