in

Indemnité carburant : vous n’êtes pas concerné ? Voici d’autres aides destinées aux automobilistes

Indemnité carburant : vous nêtes pas concerné ? Voici dautres aides destinées aux automobilistes
Indemnité carburant : vous n'êtes pas concerné ? Voici d'autres aides destinées aux automobilistes ! - © iStock

La Prime carburant a été pensée beaucoup plus ciblée que la remise du carburant (ouvert à tous). Depuis l’ouverture du guichet ce 16 janvier 2023, ils ont été plus de 825 000 foyers à réclamer le chèque carburant de 100 euros.

Rappelons que ce dispositif d’aide s’adresse à 50 % des ménages les plus modestes avec un revenu fiscal de référence par part inférieur à 14 700 euros en 2021. Si vous n’êtes pas concerné par l’indemnité carburant de 100 euros, voici ces autres aides auxquelles les automobilistes peuvent prétendre. Le point avec l’équipe rédactionnelle d‘Il Est Encore Temps.

Indemnité carburant de 100€ : si vous n’êtes pas concerné par ce nouveau dispositif, voici d’autres aides aux automobilistes !

Prime de covoiturage de 100 euros

Destiné à favoriser le covoiturage pour les trajets domicile-travail, cette aide prévoit une prime de 100 € pour les conducteurs qui se lancent dans le covoiturage courte distance. Elle prend effet depuis le début de ce mois en cours.

« Elle est versée sous forme monétaire ou de bons d’achat pour des produits de consommation courante« , indique le site du service public.

Les conducteurs recevront la prime de covoiturage de 100 €, via la plateforme de covoi­turage (BlaBlaCar Daily, Coopgo, Ecov, Karos, Klaxit, Ynstant, La roue verte ou encore Mobicoop) sur laquelle les trajets ont été réalisés, selon le schéma suivant :

  • un premier versement de 25 euros effectué au plus tard 3 mois après le premier trajet de covoiturage ;
  • un second versement de 75 euros effectué au plus tard 3 mois après la réalisation du 10 trajet de covoiturage.

« Si vous avez bénéficié de chèques carburant ou encore de cartes cadeaux dans le cadre du dispositif CEE (certificats d’économies d’énergie) chez les opérateurs Blablacar, Klaxit et Karos dans les 3 dernières années, vous n’êtes alors pas éligible à la prime de covoiturage« , peut-on lire sur le site service-public.fr.

Bonus écologique

Le bonus écologique concerne quant à elle, à l’achat d’un véhicule électrique neuf de moins de 47 000€ et 2,4 tonnes. Son montant peut aller jusqu’à 6 000 euros pour une voiture et 7 000 euros pour une camionnette.

Prime de conversion

Le bonus écologique peut se voir doubler d’une prime à la conversion, pour l’achat d’un véhicule moins polluant, ou être obtenu séparément.

La prime à la conversion (à la casse) est versée, sous condition, durant l’achat ou lors de la location d’un véhicule peu polluant si le véhicule mis à la casse est un ancien véhicule diesel ou essence.

Il s’obtient en échangeant un véhicule de moins de 3,5 tonnes dont vous êtes propriétaire depuis plus d’1 an et ne pas être considéré comme un véhicule endommagé.

Le véhicule acquis ou loué doit quant à lui, posséder « un taux d’émission de CO2 inférieur ou égal à 50 g/km, ou avoir moins de 6 mois et présenter un taux d’émission de CO2 compris entre 51 et 99 g/km classifiés Crit’Air 1″.

Sont également inclus, « les véhicules d’occasion de plus de 6 mois s’ils émettent entre 51 et 109 g/km de CO2 et sont classifiés Crit’Air 1″. Son montant peut atteindre jusqu’à 5 000 euros.

Installation d’une borne de rechargement électrique

Vous pouvez aussi jouir d’un crédit impôt de 75 % des dépenses pour l’installation d’une borne de rechargement électrique dans la limite de 300€ par borne, soit 600 euros au maximum pour deux bornes.

Connaissez-vous la prime au rétrofit électrique ?

La prime au rétrofit électrique vous aide à transformer le moteur thermique en moteur électrique. Vous pouvez bénéficier jusqu’à 5 000 euros.