Indemnité alimentaire d’urgence : ce qu’il faut savoir sur cette aide financière de l’État

Indemnité alimentaire durgence : ce quil faut savoir sur cette aide financière de lÉtat
© AFP/ iStock

Indemnité alimentaire d’urgence : ce qu’il faut savoir sur cette aide financière de l’État. Le point ici !

Ce dispositif issu de la Convention citoyenne sur le climat vise à « faciliter l’achat de produits alimentaires de qualité en circuits courts« . L’inflation se révèle galopante. La hausse des prix à la consommation a dépassé les 5% sur 1 an en mai 2022. Aussi, pour « répondre à l’urgence de cette situation », l’exécutif a dégainé une nouvelle aide financière. Indemnité alimentaire d’urgence : ce qu’il faut savoir sur cette aide financière de l’État qui vient très prochainement.

Nouvelle indemnité inflation : les points à connaître

Cette nouvelle indemnité inflation a une cible beaucoup plus réduite que le précédent chèque inflation distribué à 38 millions de Français gagnant moins de 2 000 euros par mois.

« Dans l’urgence, avec l’inflation, ce sera une aide versée directement sur le compte en banque, en une fois, tenant compte naturellement du nombre d’enfants dans la famille« , déclarait sur France Bleu Elisabeth Borne.

Puis, rajoutait la Première ministre, « une réflexion » sera lancée sur « un dispositif ciblé pour permettre à tous les Français d’accéder à des produits de qualité, des produits bio ».

Que sait-on exactement de cette aide qui sera versée en septembre ? Il faut savoir que ce nouveau chèque inflation s’adresse uniquement aux plus modestes. Les conditions d’octroi n’ont néanmoins pas encore été définies.

Chèque alimentaire : ce qu’il faut savoir.

Compris entre 100 et 150€, son véritable montant sera « défini dès cet été », précise Bruno Le Maire.

« Nous n’avons pas encore défini tous les paramètres, je pense que ce serait juste que ce soit concentré sur les ménages les plus modestes, ceux qui ont réellement des difficultés pour s’alimenter correctement », a tout de même fait savoir le ministre de l’Economie.

La mesure n’ayant pas encore été soumise, dans ses modalités, au vote du Parlement, la date de versement du chèque alimentaire, indique L’Internaute n’est pas encore connue. Le gouvernement projette toutefois sa mise en place en 2023.

Le chèque alimentation devrait bénéficier à « plus de 8 millions de Français » selon Julien Denormandie, le 17 avril dernier. Il devrait être donné sous la forme d’un chèque ou d’une carte d’un certain montant disponible de manière mensuelle.

Bruno Le Maire avait évoqué la possibilité de confier la distribution du chèque alimentaire aux centres communaux d’action sociale (CCAS). La CAF ne sera probablement pas sollicitée pour distribuer le chèque alimentaire.

Les modalités d’attribution n’ont pas encore été dévoilées par le gouvernement. Aucune démarche ne peut donc pas être effectuée.

Par ailleurs, le gouvernement d’Emmanuel Macron n’a pas encore dévoilé la « forme » que va prendre ce chèque alimentaire : virement bancaire, chèque ou carte de paiement.

« Il faudra attendre la présentation du projet de loi – après les élections législatives – pour connaître tous les détails concernant le chèque alimentaire ainsi que les démarches nécessaires à son obtention ».

Les lieux éligibles au paiement via le chèque alimentaire ne sont pas encore connus.