in

Impôts locaux 2022 : attention aux taxes pour enlèvement des ordures ménagères !

Impôts locaux 2022 : attention aux taxes pour enlèvement des ordures ménagères !
© AFP

En dépit de l’augmentation systématique du coût de la vie, les charges relatives à toutes formes d’imposition deviennent de plus en plus coûteuses. Impôts locaux 2022 : attention aux taxes pour enlèvement des ordures ménagères. Découvrez dans les prochaines lignes tout ce que vous devez savoir.

Actuellement, de nombreux citoyens ne cachent plus leurs lassitudes de payer autant d’impôts. Voilà pourquoi le chef de l’État, durant les deux dernières campagnes pour sa réélection, s’est engagé à les réduire. En effet, Emmanuel Macron a promis de baisser l’assiette fiscale servie à tous les Français, homme et femme. Impôts locaux 2022 : attention aux taxes pour enlèvement des ordures ménagères.

Emmanuel Macron devrait faire plus d’effort…

Depuis le début de son premier quinquennat, le mari de Brigitte Macron a déjà
amorcé diverses mesures. À sa réélection, il s’est prononcé pour la suppression, le plus tôt possible, de la taxe relative à la redevance audiovisuelle qui s’applique à toutes personnes, propriétaires d’un téléviseur ou encore d’un appareil qui est à mesure de broadcaster.

Pour son précédent mandat, le président de la République s’était attaqué à la taxe d’habitation. Malgré ce geste louable, certaines catégories d’impôts continuent d’augmenter. C’est précisément le cas pour la fameuse taxe foncière. Pour celle-ci, son taux est fixé par les collectivités territoriales.

Les choses se compliquent avec le taux grandissant de l’inflation. L’État devait donc prendre en considération que l’habitation n’est pas le seul prélèvement à prendre en compte. Plusieurs autres taxes continuent de parasiter sur la taxe foncière.

Le cas de la taxe d’enlèvement de nos ordures ménagères…

Selon les collectivités territoriales concernées, précise nos confrères du journal Le Parisien, la hausse pourrait passer de 5 à 77%. Une estimation basée sur le travail effectué par la fameuse Association nationale des collectivités.

Ces associations et entreprises collaborent pour la gestion effective des réseaux de chaleur, de l’énergie, ainsi que des déchets (appelée, Amorce). Au grand total, 56 collectivités territoriales ont été sondées et dans un peu plus de 50% des cas, la facture pourrait augmenter d’environ 10%.

Depuis le début de l’année 2022, cette hausse était déjà inévitable, à cause de la revalorisation automatique de l’ordre de 3,4% de certaines bases locatives.