in ,

Impôts : les contribuables ont tendance à négliger ces 4 crédits et réductions !

impots-les-contribuables-ont-tendance-a-negliger-ces-4-credits-et-reductions

Si vous collectez des erreurs lors de la déclaration de vos revenus, vous pourrez manquer environ 1174 € de crédit et de réduction d’impôts. Alors, découvrez dans cet article ces 4 choses que vous devriez vérifier !

Déclaration de revenus : une obligation

Comme nous le savons tous, la déclaration de revenus est un cauchemar. Pourtant, c’est une obligation pour un citoyen actif à effectuer tous les ans. Toutefois, certains font appel à un professionnel qui s’en occupera pour éviter toute erreur et optimiser leur facture fiscale.

Hélas, ce n’est pas accessible à tout le monde puisque ce type de service coûte les yeux du monde. Par ailleurs, produire vos déclarations de revenus à la hâte peut vous coûter beaucoup d’argent sous forme de pénalités si vous vous trompez. De plus, vous risquez de manquer des opportunités de bénéficier d’allégements fiscaux et de réductions. Dans ce cas, vous ne serez pas averti par l’administration fiscale.

Impôts : qu’est-ce qui arrive en cas d’erreur ?

La bonne nouvelle est que vous pouvez encore temps de régulariser la situation de vos impôts. En fait, les particuliers qui ont transmis leur déclaration de revenus en ligne peuvent désormais modifier presque toutes les données qu’ils ont saisies d’ici au 14 décembre. Néanmoins, le Figaro rapporte que la situation familiale et les coordonnées bancaires doivent être modifiées via un processus distinct.

Si les changements augmentent ou diminuent le montant de la taxe, la fraude sera compensée. Ainsi, si le montant a été réduit, on vous enverra un avis d’imposition rectifié. Et tout trop-perçu sera remboursé si vous avez déjà payé. Enfin, si votre avis d’imposition augmente, vous recevrez un nouvel avis fiscal avec le montant dû.

À vérifier à tout prix !

D’après MoneyVox, voici quatre éléments à vérifier afin d’économiser pour les fêtes avant le 14 décembre. D’abord, déclarez vos dons à des associations caritatives et bénéficiez d’une réduction fiscale de 75% ou 66%. Cependant, 1,3 milliard d’euros de don n’aurait pas été déclaré en 2021.

Ensuite, déclarer les cotisations ou les dons à des partis politiques permet aux parents d’enfants à charge qui fréquentent un collège, un lycée ou un enseignement supérieur de bénéficier d’un crédit d’impôt. Soit 61 euros pour les collégiens, 153 euros pour les lycéens et 183 euros pour les étudiants.

Puis, tous les résidents d’EHPAD ou de résidences indépendantes peuvent prétendre à un crédit d’impôt de 25% du loyer payé. Enfin, vous profiterez d’une réduction fiscale si vous faites un don à un groupe syndical. Ce service représente en moyenne 112 € par an.